Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le TO JV stoppe son activité

Le spécialiste des Dom-tom (groupe Nouvelles Frontières) maintient toutefois, pour l’heure, son site www.jvdirect.com.

Filiale à 100% de Nouvelles Frontières (NF), Diffusion Promotion Loisirs (DPL) est en cours de restructuration. La structure juridique qui gère la marque JV, ainsi qu’Ultravacances.com depuis son lancement en mars 2005, supprime 17 postes sur 31. Des solutions de reclassement sont à l’étude, au sein du groupe, explique Claude Blanc, directeur général de DPL.

JV voit ses ventes décliner depuis 2001. Ce TO spécialiste des Dom-tom a tenté, en vain, de relancer son activité, notamment en élargissant ses horizons à des destinations méditerranéennes. Son chiffre d’affaires était de 25M€ en 2003. « Celui de 17M€ en 2004 n’a pas été atteint en 2005 », reconnaît Claude Blanc, également directeur e-business de NF. Alors qu’elle parvenait jusqu’alors à l’équilibre financier, JV essuiera des pertes cette année. Pour expliquer ces contre-performances, Claude Blanc invoque plusieurs raisons : « Nous avons pâti, comme la plupart des spécialistes des Dom-tom, de la baisse de popularité des destinations programmées. L’ouverture de Corsair au réseau de distribution et la concurrence aérienne accrue nous ont également pénalisés ». Autre raison : la cession en décembre 2004 des huit agences du TO à Travelia, autant de points de vente qui vendent depuis un an les produits de l’Alliance T. en plus des offres JV.

Pour l’heure, Www.jvdirect.com est maintenu comme site d’information (et non plus de vente). Et ce, afin d’accompagner la brochure annuelle « Résidences locatives & hôtels de charme » signée « Nouvelles-frontieres.fr en collaboration avec JV » (novembre 2005-octobre 2006), qui sera l’ultime édition.

Fin 2005, DPL réalisait un tiers de ses ventes en ligne. Sa direction parie plus que jamais sur Internet, avec Ultravacances.com comme porte-étendard. Bien qu’en forte croissance, « Ultravacances.com n’a pas atteint ses objectifs », indique Claude Blanc. Du coup, cette jeune marque low cost du groupe va se recentrer autour des axes de Corsair, soit sur du long courrier.

DPL compte conserver ainsi le meilleur des deux marques placées dans son giron.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire