Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le groupe Thomas Cook note des signes d’amélioration

Le voyagiste britannique juge ses résultats, au quatrième trimestre de l’exercice, en ligne avec ses objectifs et son plan de redressement. La branche Europe de l’Ouest, à laquelle appartient la France, reste la plus en retard en termes d’activité.

La situation globale de Thomas Cook est en voie d’amélioration. C’est du moins ce qu’indique le groupe britannique dans un rapport d’activité publié aujourd’hui, notant notamment que "le plan de redressement (des activités) en Grande-Bretagne atteint ses objectifs", tandis que la performance financière enregistrée au quatrième trimestre a montré des "signes d'amélioration".

"Nous nous attendons toujours à ce que les résultats annuels soient conformes aux attentes du marché et à nos prévisions communiquées en août", estime donc Thomas Cook. Selon le rapport, les réservations de dernière minute pour la saison estivale ont été "bonnes", les destinations les plus populaires ayant été la Turquie, l'Espagne et la Grèce.

Dans le détail, les réservations ont accusé un repli de 1% en Grande-Bretagne, de 3% en Europe du Nord et de 9% en Europe de l'ouest tandis qu'elles sont restées stables en Europe centrale et que les compagnies aériennes du groupe en Allemagne ont enregistré une croissance de 7%.

Pour rappel, la branche Europe de l’Ouest, à laquelle est rattachée la France (au même titre que la Belgique et les Pays-Bas), disparaîtra le 1er octobre. Contrairement aux filiales belge et néerlandaise, Thomas Cook France, dont Michel Rességuier vient d’être nommé nouveau président, ne rejoindra pas la nouvelle branche Est et Ouest (qui chapotera aussi la Russie et les marchés est-européens).

Le groupe Thomas Cook avait annoncé début août avoir accusé une perte opérationnelle sous-jacente de 26,5 millions de livres au troisième trimestre contre un bénéfice de 20,10 millions un an plus tôt.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique