Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A World For Travel : 5 enjeux seront au coeur des débats

Sur quels sujets vont plancher les speakers et les participants ? Des thématiques importantes pour la relance, durable, du secteur.

A World For Travel, c’est un forum mondial, organisé les 5 et 6 novembre à Evora (Portugal) par Eventiz Media Group, maison mère de L’Echo. De quoi parlera-t-on ? De 5 grandes thématiques, nous a répondu son secrétaire général Christian Delom. 5 grandes questions posées sur la table, auxquels les experts réunis tendront de répondre.

  1. Christian Delom

    L’impact des risques sanitaires. Comment s’organise-t-on pour prendre en compte, au-delà de la Covid-19, les risques sanitaires dans nos activités de tourisme et de voyage ? Des protocoles sanitaires ont essaimé. Faudra-t-il les adapter encore ? Les harmoniser pour plus de lisibilité ? Sans doute. « Aurons-nous un passeport sanitaire ? », interroge aussi Christian Delom.

  2. L’urgence climatique. « Des destinations subissent le changement climatique, comme ces îles menacées de disparition, ou la montagne en mal d’enneigement, ajoute-t-il. Or certaines activités sont carbonées, et contribuent au réchauffement. Nous devons trouver des solutions pour que le tourisme se transforme, et n’aggrave pas la situation. »
  3. Un tourisme indispensable mais responsable. Synonyme d’ouverture sur le monde et créateur d’emplois, le tourisme peut créer des excès, et susciter des formes de rejet, reconnaît le secrétaire général du Forum. Il faut donc trouver un équilibre, et veiller au respect des populations locales et de leurs ressources. Comment ? Ce sera débattu à Evora.
  4. Les changements de modèles économiques. Le tourisme mondial avait progressé de 4% en 2019, et l’OMT tablait initialement sur une croissance similaire en 2020… Depuis 30 ans, l’industrie du voyage a reposé sur l’augmentation continue des flux, la baisse des prix, de faibles marges… La crise nous fait changer de paradigme. « Nous avons d’énormes interrogations sur les modèles économiques actuels et leur pérennité, dans l’aérien, l’hôtellerie… » D’autant que la chute abyssale des billets haute contribution, due à celle des voyages d’affaires, met à mal le yield des compagnies et leur capacité à dégager des bénéfices. « Avec cette crise, il y aura des gagnants, des perdants, de nouveaux entrants ».
  5. L’émergence de nouveaux modèles de production, qui intègrent des normes sanitaires, la décarbonation, la transformation des acteurs. Avec une question centrale, le financement.

Sur deux jours, le Forum réunira environ 100 speakers. Environ dix séances plénières et huit ateliers sont programmés, à l’issue desquels 5 engagements seront formulés pour l’année suivante. Les professionnels du tourisme peuvent participer au World For Travel en présentiel ou à distance. Pourquoi venir sur place ? « Dans notre industrie, nous avons besoin de nous rencontrer, de prendre le temps d’échanger et de confronter nos idées. C’est essentiel. Nous ne pouvons pas nous contenter de réunions Zoom. » Pendant l’événement, un « strict » protocole sanitaire sera observé. Dès le mois d’avril 2020, le Portugal a mis en place un label « Clean & Safe », que respectent les prestataires impliqués dans l’organisation.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique