Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Danemark va lancer son « coronapas » pour voyager

En attendant son déploiement, le pays autorisera les voyages d’affaires aux personnes déjà vaccinées.

Israël a son passeport vert, le Danemark planche également sur un sésame numérique qui permettrait à ses détenteurs de goûter à nouveau aux joies d’un concert, d’un voyage ou d’un dîner au restaurant… D’après nos confrères du quotidien Le Monde, qui rapportent cette information, ce “Coronapas” ne s’adressera pas qu’aux seules personnes vaccinées. Il pourra également être délivré aux porteurs d’anticorps, ainsi qu’aux personnes testées négatives. En attendant le lancement de ce permis immunitaire, d’ici trois à quatre mois, le Danemark va délivrer, dès la fin février, un certificat aux personnes ayant reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19, indique également Le Monde. Dans un premier temps, ce document permettra aux Danois d’effectuer des voyages pour le travail, sans avoir à se soumettre à des contraintes sanitaires telles que des tests à répétition ou une quarantaine, précise le quotidien.

Passeport vaccinal ou certificat sanitaire ?

A mesure que les campagnes de vaccination se déploient, la question des passeports et autres certificats sanitaires se pose avec de plus en plus d’insistance. L’enjeu : alléger dès que possible les restrictions sanitaires qui pèsent lourdement sur l’économie, et notamment sur le secteur du tourisme. Les Seychelles ont ainsi récemment annoncé que les personnes vaccinées pourraient séjourner dans l’archipel sans avoir à effectuer de quarantaine. L’Ile Maurice envisage aussi d’ouvrir ses frontières aux personnes ayant reçu le vaccin. De son côté, la Commission européenne débat sur le projet d’un passeport vaccinal. Mais l’idée ne fait pas consensus au sein l’UE. Le passeport vaccinal, « une fausse bonne idée » selon Jean-François Rial, le patron de Voyageurs du Monde, qui s’exprimait ce matin sur BFM Business. “Il n’y a pas un Etat qui a la même politique, certains veulent un vaccin pour entrer, d’autres une sérologie positive, d’autres veulent deux tests PCR comme en Ethiopie. Donc il ne faut pas se battre pour le passeport vaccinal parce que personne ne se mettra jamais d’accord, ne serait-ce que dans l’Union européenne », estime-t-il. Le voyagiste plaide plutôt pour un concept de certificat sanitaire, proche de celui développé par le Danemark, “un document électronique dans lequel vous auriez toutes les informations sanitaires qui vous concernent: tests PCR, sérologie, vaccins… et pas forcément que sur le covid ».

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique