Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Allemagne affiche un nouveau record de fréquentation

La destination poursuit sa croissance, et mise cette année sur la gastronomie pour conforter son attractivité.

Les années se suivent et se ressemblent en Allemagne, du moins dès lors que sont évoquées les statistiques de fréquentation touristique. La destination annonce en effet un nouveau record de fréquentation pour 2017, marquant ainsi une progression pour la huitième année consécutive.

Selon l’Office fédéral de la statistique, 83,9 millions de nuitées internationales ont été enregistrées dans les hôtels d’au moins dix lits de janvier à décembre, un chiffre en hausse de 4% par rapport à l’année précédente. Le marché français s’affiche lui aussi en progression (+2,4% entre janvier et novembre 2017, +6% pour le seul mois de novembre), progression moins marquée néanmoins qu’en 2016 (+(5,7%). D’après l’OT, 60% des touristes français se rendent dans le pays pour des vacances, et 26% pour des voyages d’affaires, les 14% restant étant regroupés sous l’étiquette « VFR » (Visiting Friends and Relatives). Les destinations préférées sont le Bade-Wurtemberg (26% des nuitées), Berlin (18,9% des nuitées), la Bavière (17,3%) et le Rhénanie du Nord-Westphalie (11,6%).

Hambourg a la cote

Dans le palmarès des villes les plus appréciées, Hambourg, qui occupe la troisième place, à cette année détrôné Francfort, reléguée au pied du podium. Un nouvel engouement qui s’explique notamment par l’ouverture de la Philharmonie de l’Elbe. Les deux premières places sont quant à elles occupées par Berlin (651 339 nuitées) et Munich (207 859 nuitées).

Des performances qui permettent à l’Allemagne de conserver son titre de deuxième destination préférée des Européens, selon les analyses du World Travel Monitor. Avec 53,6 millions de voyageurs en provenance d’Europe (+3%), elle se classe derrière l’Espagne (+9%) et devant la France, qui accuse une baisse de 4%. De quoi conforter la destination dans ses objectifs : à l’horizon 2030, l’Allemagne ambitionne d’enregistrer 121,5 millions de nuitées étrangères.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.