Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Laëtitia Lemmou mise sur Facebook pour faire connaître Dealeuse de Voyages

La page Facebook qu’elle a créée a attiré une large communauté de Millennials en quelques mois… sous le regard bienveillant du groupe Easyvoyage.

« On me fait confiance, et c’est génial », s’amuse Laëtitia Lemmou, la créatrice de la page Facebook « Dealeuse de Voyages », installée à l’EasyCafé, le stand du groupe Easyvoyage à l’IFTM. Salariée du groupe, la jeune quasi-trentenaire (29 ans) vient de lancer le site Internet de Dealeuse de Voyages, sous la tutelle d’Easyvoyage.

« Je m’occupe de la stratégie et de l’univers du site (couleurs, rédaction des articles, …) et Easyvoyage chapeaute le tout, notamment pour la partie business », explique la jeune intra-preneuse. Mais Dealeuse de Voyages, qu’est-ce que c’est ? « J’ai créé la page Facebook en 2017. J’y poste des offres de voyages trouvées sur le web (vols secs, packages, citybreaks, …) qui colle à ma cible : une Millennial âgée de 25 à 35 ans, et urbaine », précise Laëtitia Lemmou.

427 000 fans sur Facebook

La page Facebook, qui renvoie par exemple vers les offres de Vente Privée ou de VeryChic, trouve son public. « L’aspect communautaire est la structure même de ce projet. Dès le départ, j’ai fait en sorte d’avoir une relation privilégiée avec ma communauté, en répondant à chaque message reçu par exemple. C’est ce qui a plu à Easyvoyage ». Moins de 18 mois après l’ouverture de la page, Dealeuse de Voyages compte 427 000 fans.

La migration de Facebook vers un site Internet paraît donc évidente, voire mécanique. « Nous avons lancé le site en juillet et avons enregistré 30 000 visites au mois d’août, et ce, sans aucun marketing », se réjouit Laëtitia Lemmou. Le site, au ton très féminin, est calibré pour séduire. « On sait que c’est madame qui choisit le voyage. Si madame est séduit, monsieur le sera aussi. Voilà pourquoi on s’adresse en priorité aux femmes », éclaire Laëtitia Lemmou, qui officiait auparavant pour l’Officiel des Vacances.

Un week-end à Porto pour le prix d’un manteau

Comme sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram), le ton adopté joue la carte de l’humour concret. Un week-end à Porto « pour le prix d’un manteau », un « billet d’avion pour le prix d’u rouge à lèvre », … : tout est fait pour donner envie de cliquer. « Je publierai bientôt des articles à la façon d’un blog pour faire découvrir mes coups de cœur », s’impatiente Laëtitia Lemmou.

Pour l’instant, la priorité sera de mieux faire connaître le site de Dealeuse de Voyages. Pour y parvenir, et pour sa création, le groupe Easyvoyage a mis à disposition de Laëtitia Lemmou deux salariés dédiés à temps plein à Dealeuse de Voyages. Et parie aussi sur la communauté Facebook…