Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La TVA à 5,5% : les hôteliers craignent le piège

La réduction du taux de TVA à 5,5%, annoncé fin avril, entrera en vigueur au 1er juillet prochain. Encore méconnu des hôteliers, ce dispositif risque de ne pas être aussi favorable que prévu.

 

Dans quelques semaines, la TVA passera de 19,6% à 5,5 %. Une mesure souhaitée depuis des années par les restaurateurs et les hôteliers.  En échange de cette réduction d’impôt, l’ensemble de la profession s’engage à baisser ses prix sur plusieurs produits, à créer 40 000 emplois en 2 ans et à augmenter les investissements pour la modernisation du secteur. Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du commerce et des services, effectue actuellement un « Tour de France de la restauration » pour expliquer ce dispositif, interprété de façon très différente d’un hôtelier à l’autre. Si son application ne pose pas de problème dans les restaurants d’hôtels, les professionnels sont en revanche divisés sur la baisse du prix du room service ou du petit-déjeuner. Quant au volet social, il est sujet à caution, au vue de la conjoncture actuelle. Surtout, de nombreux hôteliers n’ont pas encore réalisé que les allégements de charges, consentis jusqu’à présent pour pallier l’absence de baisse de TVA, allaient être supprimés au 1er juillet.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique