Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La thalasso change de plages

« Bonne joueuse, Fuerteventura joue souvent la remplaçante de Djerba pour les séjours estampillés  » thalasso « . La France est également bien placée, même si elle reste chère. »

«La Tunisie était notre première destination en 2010, et représentait 45 % de notre clientèle, indique Raouf Benslimane, directeur général de Thalasso n°1. Aujourd’hui, ce sont les Canaries qui détiennent cette part de marché. » Le pays de la révolution du jasmin, où il a organisé un éductour pour 130 personnes au printemps, ne concentre plus que 20 % des dossiers. Les îles espagnoles font donc le plein chez le spécialiste du bien-être, à commencer par Fuerteventura, qui est une copie de Djerba , mais aussi Grande Canarie et Lanzarote. « Nous prenons des engagements forts, ajoute Raouf Benslimane. Nous avons notamment 10 à 12 vols par semaine sur Fuerteventura, sur laquelle nous sommes positionnés depuis trois ans. » La France arrive au deuxième rang dans les ventes, selon les semaines, une place qu’elle se dispute avec les îles grecques.

Pourtant, l’Hexagone n’est pas donné, peu importe le tour-opérateur. La nuitée à l’hôtel, soins et petit déjeuner inclus, démarre souvent à 150 e par personne. Les clients seront amenés, pour certains, à faire des arbitrages. Sauf s’ils décident de partir à la dernière minute, afin de profiter de promotions. Sur Internet, nous avons relevé des tarifs en chute de 40 % pour des départs dans la semaine.

Chez tous les voyagistes forts en séjours bien-être, 2011 s’annonce comme une année blanche sur la Tunisie dont les prix plumes ne suffisent plus pour convaincre. Environ 35 000 clients sont partis en thalasso avec Fram l’an passé. La Tunisie arrivait en tête des pays les plus prisés sur cette thématique l’an dernier, devant l’Espagne et le Maroc. Compte tenu du printemps arabe, le TO toulousain pousse comme destinations de repli les Canaries, l’Andalousie, la Crète, Majorque et la France. Les voyageurs sont disposés à payer plus chers, pourvus qu’ils se sentent en sécurité. L’an prochain, quand les images de révolution seront chassées de la mémoire collective, les pays du Maghreb devraient retrouver toute leur aura dans le bien-être. Souhaitons-le, ardemment…

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique