Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Tanzanie renonce à une autoroute coupant le Serengeti en deux

Le projet de route traversant le parc national tanzanien aurait entravé la migration d’1,3 million de têtes de bétail.

Le gouvernement tanzanien a renoncé à un projet d’autoroute de 50 km devant couper le Parc National du Serengeti en deux. Cette route aurait entravé les grandes migrations annuelles des animaux sauvages qui font la réputation du parc. D’après une étude présentée l’an dernier dans la revue Nature, le nombre de têtes de bétail aurait pu chuter de 1,3 millions à moins de 300 000, « entrainant l’effondrement du plus large système migratoire de la planète, un système qui nourrit le tourisme tanzanien et permet à des milliers de personnes de vivre ». Le gouvernement, qui souhaite toujours relier la région du lac Victoria à la côte, envisage un tracé au sud du parc.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique