Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Slovaquie en zone Euro

Le tourisme peut bénéficier de cette facilité monétaire, mais la hausse des prix est rédoutée.

Pour la Slovaquie, ce 1er janvier ne marque pas que le début de l’année 2009, mais également son entrée dans le club fermé des pays de la zone Euro. Ce pays est le 16e a avoir adopté l’Euro comme monnaie de référence et à avoir abandonné sa monnaie nationale, la couronne slovaque, à une parité de 30,126 couronnes pour un euro. Comme Chypre, Malte et la Slovénie, la Slovaquie a opté pour un scénario de big-bang avec une période de double circulation réduite à quinze jours, les autorités espérant que la plus grande partie du liquide sera échangée en une semaine. La couronne, en vigueur depuis l’indépendance du pays, en 1993, après la partition amiable de la Tchécoslovaquie, sera retirée de la circulation à l’issue de cette période de 15 jours. Assez réticente au départ, la population s’est peu à peu laissée convaincre: 58% des Slovaques sont favorables à l’euro mais en même temps 65% craignent que le changement de monnaie n’entraîne des hausses de prix. Contrôler l’inflation (4,9% en novembre en données annuelles) reste le principal souci du gouvernement qui a mis en place un système de contrôle des prix, notamment dans le secteur de l’énergie. Les professionnels du tourisme se montrent pour leur part circonspects. Si l’entrée dans la zone euro peut faciliter l’accès et améliorer la notoriété d’un pays encore peu connu des Français, ils craignent également une hausse des prix importante. Mais le pays, qui a lancé le processus monétaire dès son intégration à l’UE en 2004, peut se féliciter d’avoir bouclé ses négociations avec Bruxelles avant le grand effondrement boursier de septembre, ce qui lui a permis d’obtenir un taux de change très favorable. Un gage de stabilité des prix ?

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique