Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La sécurité des compagnies égyptiennes de nouveau en cause

L’Egypte est à nouveau sur la sellette concernant la sécurité de ses avions. Un Boeing 737 de la compagnie egyptienne AMC Aviation, affrété par une dizaine de TO français via le consolidateur Air Masters, a eu un incident sérieux de pressurisation le 24 décembre dernier selon France Info et le Figaro. Les masques à oxygène sont tombés des plafonds et l’appareil a été obligé de faire demi-tour avec 120 personnes à bord. Il n’y a pas eu de problème de pressurisation rétorque Ans Westerhoven, la gérante d’Air Masters. Il y a eu un problème technique sur le circuit d’un moteur, ce qui a déclenché l’alarme et la descente des masques à oxygène. Le pilote a appliqué les procédures d’urgence. 
Selon l’article du Figaro, l’avion utilisé était un Boeing 737-200, un modèle qui est interdit en Europe et qui datait de 1976. AMC Aviation doit recevoir prochainement trois Boeing 737-800 de dernière génération. Thomas Cook France, qui avait dix clients sur ce vol, n’a pour l’instant reçu qu’un seul courrier de protestation. Le président de l’Autorité de l’Aviation civile égyptienne, de son côté, s’est borné à déclarer que les informations étaient dénuées de tout fondement et visaient à faire pression sur l’Egypte au moment de la publication du rapport définitif sur le crash de Flash Airlines en 2004 à Sharm el Sheikh, qui avait entraîné la mort de 134 touristes français.