Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : la Grèce refuse, pour l’instant, les voyageurs français

Dès le 15 juin, la Grèce ouvre les aéroports d’Athènes et de Thessalonique aux touristes en provenance de 29 pays. La France n’en fait pas partie.

La Grèce prépare sa saison estivale. Vendredi 29 mai, les autorités ont annoncé l’ouverture des aéroports d’Athènes et de Thessalonique aux voyageurs en provenance de 29 pays du monde entier à partir du 15 juin. C’est aussi la date d’ouverture des hôtels saisonniers.

Une quinzaine de pays de l’Union européenne (UE) figurent sur cette liste, dont l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, la Finlande, la République tchèque, les pays baltes, Chypre ou Malte, selon un communiqué du ministère du Tourisme. La France, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni, les plus frappés par la pandémie du Covid-19 en Europe, n’en font pas partie, pour l’instant. Les Etats-Unis non plus. Outre l’UE, les touristes venant des pays balkaniques comme l’Albanie, la Serbie et la Macédoine du Nord sont également autorisés à venir par voie aérienne à Athènes et Thessalonique.

Vers un élargissement ?

Le ministère n’a pas exclu l’élargissement de cette liste d’ici le 1er juillet, date de l’ouverture des aéroports régionaux grecs.

« La liste des 29 pays a été élaborée à la suite d’une étude du profil épidémiologique de chaque pays » en prenant en compte les recommandations publiées jeudi par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et le rapport de la commission grecque des maladies infectieuses », a indiqué le ministère. Un dépistage du nouveau coronavirus par échantillonnage sera effectué sur les touristes venant de ces pays, a précisé le ministère. Aujourd’hui, les rares voyageurs arrivant à Athènes sont testés et observent une quarantaine pendant 14 jours.

1,6 million de Français en 2018

Faiblement touchée par la pandémie du nouveau coronavirus, la Grèce déplore 175 morts et 2 909 cas de contamination.

Le tourisme représente plus de 20% du PIB et des centaines de milliers d’emplois, selon le ministère du Tourisme. D’après la Banque de Grèce, le pays a accueilli en 2019 plus de 34 millions de visiteurs. C’est l’une des destinations privilégiées des Français l’été. Environ 1,6 million de nos compatriotes lui ont rendu visite en 2018.

La France est pour sa part « favorable à une réouverture des frontières intérieures de l’Europe à compter du 15 juin si la situation sanitaire le permet », a déclaré cette semaine le Premier ministre Edouard Philippe.

A lire aussi :

6 commentaires
  1. Anonyme dit

    Pauvre europe.
    Même nos députés européens sont inexistants dans ce probleme.
    Ils l’ont été du debut a la fin et même a ce jour ils sont incapables d’êtres en harmonie.
    Pour nous pondrent des lois et nous plumer ils sont fort
    Vive la France.

    1. Linda Lainé dit
  2. Farid Abdelmalek dit

    Bonne réflexion. Attendons ce que l’Union va dire.

  3. Tomi dit

    C’est impressionnant la propension des Grecs à vouloir être surpris et déconfits. je leur souhaite « bonne chance » !!!

  4. Alexandre dit

    Bienvenu aux Chinois, malgré une situation sanitaire trouble et des informations peu fiables, mais non aux Français. C’est une décision choquante qui fait honte au gouvernement grec et qui n’est plus en adéquation avec la situation sanitaire actuelle. J’espère qu’ils paieront au prix fort cette décision unilatérale et qui dénote un profonde manque de solidarité européenne…

  5. FT dit

    C’est n’importe quoi ! L’union Européenne à demandé que tous les pays s’ouvrent au reste de l’UE et pas pour l’instant aux autres pays mais la Grèce fait tout le contraire ! Puis sa m’étonne quand même de dire que la situation en Chine est bonne car soit ils ne disent pas les bons chiffres soit des régions sont contraintes à être reconfiné ce qui n’est pas le cas en France ou en Italie. Si l’Europe décide de fermer ses frontières extérieures au 15 juin que vont dire les Grecs aux Chinois ?

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique