Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Espagne : les touristes étrangers pourront revenir en juillet

Le « plus dur » de la pandémie étant passé, les touristes étrangers pourront visiter l’Espagne cet été, a annoncé le Premier ministre Pedro Sanchez.

« Je vous annonce qu’à partir du mois de juillet, l’entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra en conditions de sécurité. Les touristes étrangers peuvent donc planifier dès maintenant leurs vacances dans notre pays », a annoncé samedi le Premier ministre Pedro Sanchez. Depuis la mise en place du confinement mi-mars, le pays était fermé aux visiteurs internationaux.

« Le plus dur est passé (…). Nous avons surmonté la grande vague de la pandémie », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse. Le déconfinement entamé il y a deux semaines dans la moitié du pays sera étendu lundi à Madrid et Barcelone, les deux principaux foyers de contagion en Espagne. A partir de lundi, les deux villes pourront rouvrir terrasses de bars, hôtels et musées, avec de strictes limitations du nombre de clients. De nombreuses zones du pays qui avaient déjà démarré le déconfinement, soit 22 millions d’Espagnols, passeront à l’étape supérieure avec la réouverture des plages, piscines et cinémas.

12% du PIB

Le retour des voyageurs étrangers est crucial pour la deuxième destination touristique mondiale -après la France-, où le secteur pèse 12% du PIB. « Nous garantirons que les touristes ne courent aucun risque et qu’ils n’apportent pas non plus de risques à notre pays », a souligné le Premier ministre. « Nous sommes à un pas de la victoire mais nous devons nous rappeler que le virus n’a pas disparu et que nous devons le maintenir à distance », a-t-il toutefois prévenu.

« Il est indispensable (…) de ne pas nous relâcher », a-t-il averti alors que des milliers d’Espagnols ont manifesté samedi à l’appel du parti d’extrême-droite Vox pour dénoncer le maintien de « l’état d’alarme » imposé le 14 mars. Cette mesure d’exception, prolongée jusqu’au 6 juin inclus, permet de restreindre la circulation des personne afin de lutter contre la pandémie. Récemment, l’Espagne, première destination étrangère des Français, a annoncé l’instauration provisoire d’une quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant de l’étranger. C’est l’un des pays les plus endeuillés d’Europe, avec plus de 28.600 morts.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique