Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La France, destination préférée des millionnaires chinois

Les riches chinois en voyage sont de plus plus attirés par l'Europe, et en premier lieu la France, pour leurs achats d'articles de luxe, devant les Etats-Unis.

Quelle est la destination touristique favorite des 2,8 millions de Chinois actuellement millionnaires en dollars ? La France, si l’on en croit une étude que vient de publier la société Hurun Report, basée à Shanghai, portant sur l’année 2012. La France devance dans ce classement les Etats-Unis, puis Singapour, la Suisse, le Royaume-Uni et l'Italie.

Une petite moitié de ces touristes de luxe chinois dépense plus de 5 000 dollars (3 800 euros) par voyage. Les touristes chinois achètent aujourd'hui un quart des produits duty-free au monde, selon le leader mondial des services de détaxe Global Blue, cité par l'étude.

Quatre millionnaires sur cinq interrogés prévoient d'envoyer leurs enfants à l'étranger et confient leur projet d'y acheter une résidence secondaire, avec par ordre de préférence les Etats-Unis (en particulier la côte ouest), Hong Kong, Singapour, Londres et Sydney.

Une explosion des dépenses touristiques chinoises

En Europe, la concurrence est rude pour capter la manne touristique chinoise. En octobre dernier, la France et l'Allemagne ont inauguré à Pékin un centre commun de visas, destiné à faciliter et à accélérer les procédures d'autorisation d'entrée dans l'espace Schengen.

La Chine est passée première en 2012 en terme de dépenses des touristes à l'étranger, avec un total de 102 milliards de dollars (75,5 milliards d'euros), avait indiqué l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) en avril. L'OMT avait expliqué ce record par l'augmentation des revenus des Chinois et l'assouplissement des conditions de sortie du territoire.

Le nombre de voyageurs chinois à l'étranger est ainsi passé de 10 millions en 2000 à 83 millions en 2012, avait précisé l'OMT. Dans le même temps, les dépenses en tourisme international de ces voyageurs ont quasiment été multipliées par huit.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique