Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La crise ramène Dubaï à la raison

La récession a ralenti la croissance touristique de l’émirat, qui revoit ses objectifs à la baisse. Mais elle a aussi eu des effets positifs sur le marché français.

« La crise a permis de remettre Dubaï en phase avec la réalité », reconnaît lui-même Pascal Maigniez, le Directeur du DTCM (Département de la promotion touristique et commerciale de Dubaï) pour la France et le Benelux. « Certains projets de développement présentés ces derniers mois n’étaient pas forcément sains. »
Est-ce la fin du miracle touristique dubaïote ? Pas si l’on en croit les chiffres de fréquentation. Ils ont continué à progresser au premier semestre 2009 : + 5% en nombre de clients dans les hôtels et appart-hôtels par rapport à la même période en 2008, soit un total de 3,85 millions de visiteurs comptabilisés entre janvier et juin. Mais dans le même temps, la capacité d’hébergement a progressé de 17%. Au total, 50 nouveaux hôtels auront ouvert durant l’année 2009. Le taux d’occupation moyen a donc fortement chuté, de 82% l’an dernier à 73% cette année. Et si les chiffres d’affaires se sont à peu près maintenus, c’est grâce aux promotions qui ont permis d’allonger d’environ 10% la durée moyenne de séjour.
« Ces baisses de prix nous ont permis de nous repositionner dans le marché, alors que nous étions trop chers ces dernières années », explique Pascal Maigniez. Elles ont notamment profité aux Français, alors que les fortes baisses de fréquentation britannique et allemande ont dégagé des disponibilités hôtelières. Le nombre de clients hexagonaux a ainsi progressé de 3% au premier semestre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique