Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Côte d’Azur veut être belle pour Cannes

 

A Cannes, les intempéries ont ravagé la totalité des plages de la Croisette mais, malgré des pluies diluviennes, les plagistes se sont retroussé les manches pour être prêts à accueillir les festivaliers dès mercredi prochain. Comme sur tout le littoral, ce sont essentiellement les plagistes qui ont été touchés, aucun établissement hôtelier n’étant endommagé. Des vagues très violentes, avec des creux de cinq à six mètres de hauteur provoqués par une forte houle venue de très loin au large, ont tout dévasté sur leur passage. A Nice, la mer a détruit les plages de la Baie des Anges en un quart d’heure. De Castel Plage, près de la vieille ville, il ne reste plus que le toit et la dalle de béton. Tout le reste, des tables aux sanitaires, est parti à la mer. Ce coup de mer n’a épargné aucune des communes du littoral des Alpes-Maritimes. Il a frappé Antibes-Juan-les-Pins, Eze, Villefranche ou Menton à l’extrême est du département. Les maires de Cannes, Bernard Brochand, et de Nice, le ministre de l’Industrie Christian Estrosi, ont demandé le classement de leur commune en zone de catastrophe naturelle mais le montant des dégâts n’a pas encore été chiffré.