Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La belle année 2014 des Gîtes de France

Le spécialiste de l’hébergement chez l’habitant dresse un bilan positif de l’année écoulée tant en termes de fréquentation que de prix moyens, un an après l’arrivée de sa nouvelle directrice générale.

Les Gîtes de France, qui fêtent leurs 60 ans cette année, ont tiré vendredi un bilan très positif de l'année 2014 et évoqué un bon démarrage pour 2015.

"Le volume d’affaires de la centrale de réservation a atteint 199,5 millions d’euros en 2014, en progression de 5,1%. En ajoutant les locations réalisées directement auprès des propriétaires, il est estimé à 399 millions d’euros", indique Anne-Catherine Péchinot, directrice générale de la Fédération nationale des Gîtes de France.

Le nombre de nuitées est, quant à lui, passé à 2,9 millions via la centrale de réservation (+2,6%) et à 5,9 millions au global.

Des prix moyens en hausse

Le prix moyen a également progressé, de 1,8%, pour atteindre 443 euros la semaine pour un gîte quatre personnes sur l'année et 552 euros au mois d’août. Celui des chambres d’hôtes est de l'ordre de 85 euros pour deux personnes avec le petit déjeuner, soit une hausse de 4,7%.

"30 départements affichaient un taux d’occupation de leur offre de 98% début août", précise Yannick Fassaert, président de la Fédération, qui réunit 60 000 hébergements touristiques.

Airbnb ne leur fait pas d'ombre

Des bons résultats qui lui font dire que "Airbnb ne fait pas d’ombre aux Gîtes de France" et qu’il y a "de la place pour tout le monde" même si "certains départements ont l’impression qu’Airbnb vient chasser sur leur terre".

Concernant l’arrivée de Booking sur la partie gîtes, elle n’a, selon lui, "pas entraîné de baisse du chiffre d’affaires des Gîtes de France ni de pertes d’adhérents". Ajoutant : "le propriétaire d’un gîte peut travailler avec Booking, en revanche, la fédération s’en empêche. Nous sommes capable de commercialiser notre offre sans eux".

12 millions de visiteurs uniques

Les ventes sur le Net sont également en hausse, de 2%, et représentent 45,9% des réservations globales, contre 54,5% via le call center. En 2014, le site, qui publie depuis le mois de mai des avis clients normés Afnor et possède une version iphone et Android, a atteint 12 millions de visiteurs uniques, en hausse de 26,8%.

"Gîtes de France fait sa révolution depuis un an", affirme Yannick Fassaert. La fédération poursuivra sa stratégie digitale en 2015 en procédant, à partir de mai, à l’amélioration des tunnels de réservation sur le Net pour augmenter le taux de conversion.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique