Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Europe s’attaque aux taxes aéroportuaires espagnoles

La Commission Européenne a engagé ce mercredi une procédure à l’encontre des hausses de taxes d’aéroport mises en place en Espagne depuis le 1er juillet dernier.

L’Espagne a-t-elle dépassé les bornes ? C’est en substance la question que se pose la Commission Européenne à propos des hausses de taxes entrées en vigueur le 1er juillet dernier dans un grand nombre d’aéroports espagnols, dont ceux de Madrid et Barcelone.

Pour le vérifier, Bruxelles a déclenché la première phase d’une procédure d’infraction à l’encontre du pays, qui lui permet de demander des explications formelles au gouvernement de Mariano Rajoy concernant les raisons de ces augmentations, et vérifier qu’elles sont justifiées par les coûts que doivent supporter les aéroports.

Le lancement de cette procédure fait suite à plusieurs plaintes de compagnies et d’associations représentatives du secteur touristique et aérien, qui estiment que ces hausses ne respectent pas les réglementations de l’Union européenne. Celle-ci exige en effet un délai de deux mois afin d'informer publiquement les passagers de toute révision éventuelle des tarifs.

2,8 millions de touristes perdus en 2012 ?

Le gouvernement espagnol a désormais deux mois pour faire parvenir sa réponse. Si ses explications ne suffisaient pas à convaincre la Commission, celle-ci pourrait alors exiger une baisse des taxes, voire porter l’affaire devant la justice communautaire.

Pour rappel, l’augmentation des taxes a été appliquée au 1er juillet de manière rétroactive (c’est-à-dire y compris aux billets achetés avant cette date pour des voyages après). Elle est en moyenne de 18,9%, mais de 100% à Madrid ou Barcelone.

Selon l’association Exceltur, qui regroupe les principales entreprises espagnoles du secteur touristique, cette hausse pourrait faire perdre à l'Espagne 2,8 millions de touristes en 2012.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique