Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Europe fait le ménage dans les sites de billetterie en ligne

Mauvaises informations sur les prix, conditions de vente peu claires voire abusives, vendeurs mal identifiés et même vente de billets pour des événements qui n’existent pas : 60% des sites de billetterie en ligne européens ne respectent pas les droits des consommateurs

 

Après les billets d’avion et les équipements électroniques, l’Europe a décidé de mettre son grain de sel dans le secteur de la vente de tickets pour des manifestations culturelles. Entre le 31 mai et le 4 juin, une vaste opération coordonnée a été menée sur plus de 414 sites de ventes par les 27 pays de l’Union, une démarche à laquelle se sont greffées la Norvège et l’Islande. Avec seulement 40% de sites respectant les droits des consommateurs fixés par la législation européenne, le verdit est sans appel. « Un nombre énorme de sites Internet ne fournit pas une information correcte aux acheteurs en ligne ou propose des clauses contractuelles abusives », a dénoncé Monique Goyens, directrice générale de l’association européenne de consommateurs Beuc. Les pays comptant le plus de mauvais élèves sont l’Allemagne avec 28 sites épinglés sur 29 vérifiés, l’Espagne avec 28 sur 40, la Belgique (27 sur 59) et le Royaume-Uni (22 sur 73). En France 19 sites sur 20 étaient en infraction. Les sites épinglés devront donc se mettre en règle sous peine d’amende, voire de fermeture forcée. Un état des lieux sera fait l’an prochain.