Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Egypte relance ses aides aux charters

Le gouvernement égyptien a décidé de réactiver ses mesures d’aide aux vols spéciaux affrétés vers Assouan par les voyagistes étrangers. Depuis le 1er avril dernier, et jusqu’au 30 avril 2010, il versera une indemnité pour chaque siège vide dès lors que le

 

C’est une mesure déjà ancienne, mise en place pour la première fois en Egypte en novembre 2001, puis réactivée régulièrement depuis. Le gouvernement égyptien vient de relancer les subventions aux charters des TO étrangers volant vers Assouan. Le dispositif, qui était suspendu depuis fin avril 2008, est à nouveau en vigueur depuis le 1er avril 2009 et le restera jusqu’au 30 avril 2010. Cette aide doit permettre de soulager financièrement les voyagistes en cas de remplissage insuffisant de leurs vols affrétés.

L’Etat égyptien s’engage donc à payer, pour chaque siège vide, dès lors que l’avion est rempli au minimum à 65% et au maximum à 85%, une indemnité atteignant 1155 livres égyptiennes (157 €) pour les vols d’une durée de 2 à 4 heures et 1545 livres égyptiennes (210 €) pour les vols de plus de 4 heures. Les vols de moins de 2 heures ne sont en revanche pas concernés.
Le texte régissant le dispositif précise que la demande de paiement et son obtention se font par l’intermédiaire des agences de voyages égyptiennes, seules habilitées à représenter les voyagistes étrangers. La demande, après avoir été présentée aux autorités aéroportuaires d’Assouan, doit être remise à la Fédération des syndicats de tourisme au Caire au moins 30 jours avant la date d’arrivée du vol, et accompagnée d’une lettre de l’hôtel ou de la compagnie de croisière dans lequel ou laquelle séjourne le groupe. Après accord, le paiement est transmis à l’agence de voyages égyptienne qui a effectué la demande.