Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’e-tourisme ne redécolle pas

L’e-tourisme a reculé de 1% au deuxième trimestre 2014. Comment expliquer cette panne de croissance, alors que l’e-commerce poursuit son essor ?

Tous secteurs confondus, le chiffre d’affaires des sites leaders membres de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a progressé de +3% au deuxième trimestre sur un an.

Cette performance, qui s’inscrit dans la continuité du premier trimestre, s’avère honorable, dans un contexte de tassement de la consommation de détail (-0,1% au second trimestre 2014 pour les produits industriels hors auto).

Pourtant, l’e-tourisme a miné la croissance de l’e-commerce. Parmi les différents secteurs suivis par la Fevad, seules les ventes en ligne du panel des sites leaders du voyage restent en recul, avec -1% au deuxième trimestre, comme au premier trimestre.

"Depuis 2013, nous observons un ralentissement", commente Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, en rappelant le poids du secteur : "Le tourisme représente 40% à 45% de part de marché (de l'e-commerce), soit près de 20 milliards d’euros par an". 

L’e-tourisme change de visage

La période d’avril à juin a été marquée par une diminution globale des réservations de séjours et autres week-ends, rappelle la Fevad. Surtout, les e-touristes prennent de nouvelles habitudes de consommation : des paniers moyens en recul (-4% au T1, -2% au T2) grâce notamment à des prestations low cost, une tendance au "depackaging", et plus de consommation collaborative.

D'ailleurs, les cyberacheteurs plébiscitent toujours un peu plus les vacances et les loisirs :  62% des internautes ont acheté des produits touristiques au cours des six derniers mois, contre 59% en 2013 (selon le baromètre Fevad/Mediamétrie de juin 2014). Autrement dit, un lent passage de témoins a lieu, entre la première génération des sites de voyage, et la nouvelle. Selon le top 10 des sites de tourisme publié par Médiamétrie//NetRatings au second trimestre, Voyages-sncf.com arrive en tête, suivi de Booking.com (5 millions de visiteurs uniques par mois). Blablacar monte sur la 4e marche, juste derrière Air France, et devant un nouveau venu : Vente-privee Voyages (1,634 million de visiteurs uniques).

Les ventes BtoB augmentent de +8%

Si l'e-commerce reste tonique au deuxième trimestre, c'est notamment grâce à la dynamique des ventes en ligne de produits grand public, qui affichent +7% avec les ventes des sites hébergés sur les places de marché.

Les ventes Internet aux professionnels ont, elles aussi, enregistré une belle croissance avec +8%.

Le mobile poursuit sa percée. Smartphones et tablettes, applications incluses, génèrent 14% des ventes du panel de l'ensemble des sites matures adhérents à la Fevad. Au second trimestre 2013, ils représentaient 10% du commerce électronique. La démocratisation de l'achat mobile fait son chemin, doucement.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique