Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Aquitaine refuse de financer le nouveau classement hôtelier

Lors de l’inauguration de Rendez-vous en France, les élus régionaux ont fait savoir que, s’ils soutenaient les efforts de développement touristique voulu par l’Etat, ils n’étaient pas prêts à tout payer.

Les querelles politiques freineront-elles le déploiement du nouveau classement hôtelier lancé cette année ? Lors de l’inauguration du salon Rendez-Vous en France, les représentants du conseil régional d’Aquitaine et du conseil général de Gironde ont fait savoir qu’il ne paieront pas le coût de mise en œuvre du nouveau classement hôtelier dans leur zone de compétence : « Nous l’avons décidé lors de la réunion du bureau du Comité départemental du tourisme de Gironde, et ce sera officiel le 22 avril lors de son conseil d’administration », lance Jean-Marie Darmian, président-délégué du Comité départemental du Tourisme de Gironde. « C’est à l’Etat de prendre en charge ces coûts et surtout  les éventuelles responsabilités de ces changements », poursuit-il. Atout France, qui orchestre le déploiement du nouveau classement, estime que 8 000 établissements hôteliers l’ont déjà adopté. Le GIE chargé de la promotion de la France a fait de ce changement de norme hôtelière la principale nouveauté de ce salon, qui correspond à une forte attente des acheteurs internationaux. « Comment vont-ils s’y retrouver si plusieurs normes subsistent ? », interroge le CDT de Gironde.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique