Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Justice : le CSE de HOP! attaque Air France après le recrutement de 116 pilotes

La tension ne redescend pas entre le CSE de HOP! et Air France. Désormais c’est un recrutement de 116 pilotes par Air France qui est au centre du débat.

Dans un communiqué que nous avons pu consulter, le Conseil social et économique (CSE) de la compagnie aérienne Hop!, filiale d’Air France, indique que « Air France a notifié à sa filiale HOP! préférer embaucher 116 pilotes extérieurs au Groupe Air France, plutôt que de suivre les recommandations faites par l’Inspection Du Travail des Pays de La Loire, lui intimant de respecter la loi vis-à-vis du reclassement des personnels navigants de sa filiale, tous menacés de licenciement ».

Le CSE de HOP! souhaite désormais contre-attaquer et explique qu’il « n’a d’autre choix que de porter l’affaire devant la justice et espère qu’Air France, pourtant soutenue par le gouvernement pour traverser la crise sanitaire, ne puisse pas échapper à ses obligations légales en matière de reclassement ». Pour bloquer ces recrutements, Joël Rondel indique qu’une action en référé va donc être déposée devant le tribunal de Bobigny en « début de semaine prochaine ».

Rappelons que le plan social chez Hop! prévoit la suppression de 1 007 postes (en équivalent temps plein) dont 317 pilotes, 286 personnels navigants commerciaux et 404 personnels au sol, sur un effectif de 2 421 emplois. « Il y a environ 200 pilotes (sur les 317) qui souhaitent aller chez Air France », a précisé Joël Rondel. Pour l’instant, le plan de départs volontaires proposé par Air France est en attente depuis que la Direccte des Pays de la Loire a refusé de le valider.

« Deux sujets distincts » selon Air France

Les propositions de reclassement dans le groupe avaient justement été jugées trop désavantageuses, avec perte de l’ancienneté, du statut et du salaire pour les commandants de bord et chefs de cabine souhaitant passer de Hop! à Air France.

Air France nous indique que « les sujets du recrutement des « 116 » et des reclassements internes des pilotes et PNC de HOP! sont totalement distincts. Avant la crise, 116 pilotes expérimentés ayant réussi l’ensemble des tests de sélection ont été programmés sur des dates de stages pour obtenir leurs qualifications avions, en vue d’une intégration future au sein d’Air France et de Transavia.

Le groupe est toujours en discussion avec les Organisations Syndicales Représentatives concernant les modalités de reclassement des pilotes et des PNC de HOP! dans le cadre de la procédure de PDV-PSE qui va s’étaler jusqu’à fin 2022.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique