Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean Viard : « Il nous faudrait 3 milliards de touristes internationaux et un taux de départ en vacances de 80 % »

Avec humanisme, humour et esprit, le sociologue Jean Viard a revisité le monde (du voyage), lors des 30es Enjeux E-tourisme, organisés par L’Écho touristique et la Fevad.

Comme un pied de nez aux Cassandre du tourisme et de l’avion, Jean Viard défend l’hypothèse d’une croissance musclée de l’industrie. « Nous devons nous fixer un objectif simple : il nous faudrait 3 milliards de touristes internationaux, et un taux de départ en vacances de 80 % dans les pays d’Europe. On pourrait fixer cet objectif politique, pour fabriquer un (avenir) commun et démocratiser le départ en voyage », assure le sociologue et directeur de recherche au CNRS.

 

Ne pas oublier les femmes seules et les jeunes des quartiers

Marc Lolivier (Fevad) et Linda Lainé (L'écho touristique).
Marc Lolivier (Fevad) et Linda Lainé (L’Echo touristique). © Alexandre Nestora

Pour mémoire, environ 1,5 milliard de voyageurs ont traversé les frontières en 2019, l’année de référence du secteur. Contre 60 millions de touristes internationaux en 1968. Même s’il est « agressé de tous les côtés », le tourisme a, selon Jean Viard, une trajectoire de développement vertueuse devant lui.

C’est la vision qu’il a partagée, avec humanisme et humour, dans le cadre de la 30e édition des Enjeux E-tourisme. Cet événement, organisé par L’Écho touristique et la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), a réuni 30 décideurs le 22 novembre 2022 à Paris. Bon an mal an, la France affiche plutôt un taux de départ en vacances compris entre 60 % et 70 %.

« Nous pouvons gagner 20 %, estime le directeur de recherche au CNRS. Les pays scandinaves sont déjà à 80 %. Il n’y a aucune raison qu’on n’arrive pas au même pourcentage. » Pour lui, le tourisme a une vertu sociale, d’intégration, qu’il serait effectivement bon de développer.

La suite est réservée aux abonnés.
Pour lire l’ensemble de cet article, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo Touristique OU abonnez-vous

1 commentaire
  1. JEAN CLAUDE FABRE dit

    Décidemment la communication est une faiblesse dans le tourisme, on ne part pas en vacances, on prend des vacances et on part éventuellement en voyage !!!!
    En matière de taux « social », 100 % des français prennent des vacances par obligation réglementaire, hormis les « libéraux », qui dit mieux !

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique