Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

« Je suis heureux de participer au forum A World for Travel » #AWFT20

L’Echo donne la parole à Fabio Casilli, fondateur de l’association « Respire », un mouvement spontané de professionnels du tourisme né en début mars pour réfléchir aux changements que cette crise majeure portera dans notre manière de faire, commercialiser, et consommer du tourisme.

Chers tous, chers amis,

On m’a demandé de vous expliquer pourquoi je suis content de participer au Forum « A World For Tourism » à Evora…
Je pourrais vous dire que c’est parce qu’être invité à un tel événement, d’une telle portée, suite à la création de l’association « Respire » ( une idée qui a surgit dans ma tête au début du confinement) me paraît un rêve fou qui se réalise. Ou bien je pourrais vous raconter qu’aller parler devant un tel parterre d’autorités est un grand honneur et un immense privilège…
C’est vrai, bien sûr, et les deux sont des raisons valables, mais…

En réalité je suis heureux d’y participer parce que cela me réconcilie avec l’humain: me dire qu’une telle manifestation a été organisée, avec un tel suivi et un tel parterre d’autorités qui ont tout de suite répondu positivement à l’appel des organisateurs(*) , me fait croire que tout n’est pas perdu, que tout ce que nous avons vécu ces derniers mois n’a pas été vain, que nous avons entendu l’appel de la nature et de la terre à qui nous faisons du mal depuis trop longtemps, et que nous avons réagi pour trouver des solutions, des réponses à des questions trop longtemps ignorées…

Alors un mot me vient spontanément aux lèvres: Merci

Merci de me montrer que oui, nous avons un cœur, que nous savons encore aimer et respecter cette planète qui nous accueille le temps de notre court passage dans notre vie terrienne et que nous essayons, enfin, de trouver des solutions pour ralentir, pour réfléchir, pour remettre au centre de l’attention ce qui aurait dû l’être toujours mais que nous avons oublié: l’humain et son environnement.

Je suis donc très content d’avoir le privilège de porter la voix des milliers de nos consœurs et confrères, à cet événement; si cela pouvait faire bouger un grain de sable et dégripper un engrenage bloqué depuis trop longtemps, je serai content et aussi fier d’avoir contribué à faire avancer les choses.

 

Fabio Casilli

 

(*) : Eventiz Media Group (maison mère de L’Echo Touristique)

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique