Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Japon : seul un touriste français sur quatre est de retour

Alors que le pays a commémoré ce week-end le premier anniversaire du tsunami, la destination peine à redémarrer sur le marché français. Les TO témoignent.

Sobrement, le Japon tout entier s'est recueilli hier dimanche, jour-anniversaire du tremblement de terre du 11 mars 2011. Un an après le tsunami dévastateur et l’accident nucléaire de Fukushima, qui avait tétanisé les touristes, le pays commence à peine à redevenir fréquentable dans l’esprit des voyageurs français.

"C’est long à repartir, confirme Jean-Paul Chantraine, le PDG d’Asia. On est pour l’instant sur une tendance de ventes qui correspond à un tiers de notre business normal sur la destination". Le constat est à peu près identique chez les autres TO : Visiteurs annonce des réservations tournant à environ 20% du volume habituel et Vacances Transat à 25%. Idem chez Kuoni, où Nathalie Brun, la directrice de la production de Kuoni, n’annonce qu’"une soixantaine de clients en portefeuille".

Le renchérissement du yen complique le redémarrage

Le mois d’avril, traditionnellement considéré comme un mois de haute saison en raison de la floraison des cerisiers, semble toutefois s’annoncer comme correct. "Nos deux départs sont complets, confie Patrick Gardin, le chef de produit Asie de Vacances Transat. Nous avons maintenu en 2012 le programme de départs sur les périodes habituellement les plus demandées, en avril, juillet et août, et en octobre, mais nous l’avons réduit sur le reste de la saison. Ceci dit, nous avons sans doute été un peu optimistes sur le redémarrage cette année".

La reprise est compliquée par le renchérissement du yen face à l’euro, qui annihile tout éventuel effort de baisse des prix (même si ce type d’initiative est resté rare, disent les TO). Les voyagistes escomptent le retour à la normale pour 2013.

Le pays, quant à lui, sera présent au Salon Mondial du Tourisme, à Paris, qui s’ouvre jeudi.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique