Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Irma : l’activité touristique reprend en Martinique et aux Bahamas

 » Les deux destinations ont publié un bilan rassurant suite au passage d’Irma, indiquant que l’activité touristique reprenait son cours. »

Elles sont s’en sorties sans trop de dommages. A l’instar de la Guadeloupe, la Martinique a confirmé ce matin avoir été épargnée par l'ouragan Irma. La Martinique "a pris les dispositions pour servir de base reculée, en complément de la Guadeloupe, permettant de préparer et d’organiser l’aide envers les deux îles françaises", précise l’Office de Tourisme. "L’ensemble des Martiniquais se sentent solidaires des habitants et ont manifesté leur compassion en répondant à l’appel de la Préfecture, ouvrant ainsi leurs portes pour offrir gîte et couvert aux personnes laissées sans toit et sans ressources immédiates".

Les principales zones touristiques épargnées

Situées sur la trajectoire d’Irma, mais frappées avec nettement moins d’intensité que Saint-Martin ou Saint-Barthélémy, les Bahamas semblent se relever rapidement. L’Office de tourisme a publié un état des lieux évoquant "un retour complet à la normale". "Après un nettoyage des principaux centres touristiques de l’archipel, la vie reprend son cours normal aux Bahamas, et le tourisme également. Des efforts de reconstruction se poursuivent en parallèle dans les petites îles de l’extrême sud de l’archipel, non touristiques mais plus durement touchées par le cyclone", précise le communiqué.

Selon les autorités des Bahamas, les principales zones touristiques de la destination (Nassau, Paradise Island, Grand Bahama Island et les îles extérieures) ne déplorent aucun dommage, tant au niveau des infrastructures que des habitations. "La majorité des hôtels et des resorts dans l’archipel des Bahamas sont à nouveau opérationnels et ceux qui devaient ouvrir à des dates ultérieures pour la nouvelle saison touristique respecteront ce calendrier."

Au niveau de l’aérien, les Bahamas indiquent que tous les aéroports sont ouverts depuis le 12 septembre et que les vols domestiques et internationaux ont repris. La quasi totalité des liaisons domestiques au départ de Nassau sont opérationnelles.

S'informer avant son départ

Les bateaux de croisière font à nouveau halte dans les ports des Bahamas. Le port de Nassau et Freeport Harbour sont de nouveau ouverts. Les bateaux de croisière au départ des Etats-Unis reprennent leurs itinéraires vers les Bahamas. Les ferries de Baleària Bahamas Express et de Bahamas Paradise Cruise Line ont repris leurs liaisons vendredi.

L'OT recommande toutefois aux voyageurs de prendre contact avec leur hôtel, leur compagnie aérienne ou leur compagnie de croisières pour s'informer des dernières évolutions.

Les fonds sous-marins ont été préservés et tous les sites de plongée sont intacts, précise également la destination.

Des conséquences sanitaires localement

"Les Bahamas se considèrent comme extrêmement chanceuses d’avoir été épargnées par ce cyclone et nous sommes de tout cœur au côté des autres destinations touchées", a déclaré le ministre bahaméen du tourisme et de l’aviation, Dionisio d’Aguilar.

Le Quai d’Orsay a toutefois indiqué sur sa page Conseils aux Voyageurs que le passage de l’ouragan Irma pouvait entraîner localement des conséquences sanitaires, notamment aux Bahamas. "Le principal risque est celui de maladies digestives (diarrhées, vomissements…) liées à la consommation d’eau impropre ou contaminée.

Une augmentation des maladies transmissibles par les moustiques est également à craindre. Les mesures générales d’hygiène alimentaire, de prévention contre les piqûres d’insectes et de mise à jour de ses vaccinations (dont tétanos) sont fortement recommandées." Le constat est également valable à Anguilla, aux îles Vierges britanniques et aux îles Turks et Caïques, en République Dominicaine, en Haïti, à Antigua et Barbuda, et au Mexique, suite au passage de l’ouragan Katia. Il est recommandé aux voyageurs de consulter la rubrique "Santé" de la page Conseils aux voyageurs avant tout départ vers cette zone.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique