Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hurtigruten croit plus que jamais aux croisières d’exploration

Le président de la compagnie de l’Express Côtier, Daniel Skjeldam, pense que l’industrie du tourisme va changer et qu’Hurtigruten est bien positionnée pour aborder cette transformation.

« Même si cela peut paraître étrange à dire étant donné le contexte actuel, je pense que le tourisme sera de retour après la crise », a lancé Daniel Skjeldam, le président d’Hurtigruten, lors d’une visio-conférence organisée depuis Oslo (Norvège). Le dirigeant se montre même encore plus optimiste, en estimant que « la croisière d’exploration sera d’autant plus forte » une fois la pandémie de Covid-19 terminée.

« Certains pans de l’industrie, ou certaines destinations de mass-market, prendront du temps pour effectuer leur transition, voire disparaîtront peut-être, a ajouté Daniel Skjeldam. Les gens auront toujours envie de voyager, mais seront plus que jamais à la recherche d’expériences plus responsables, plus authentiques, et, bien sûr, plus locales ».

Aucun cas de Covid-19 pour la compagnie

Un assemblage qui correspond parfaitement à ce que fait Hurtigruten depuis sa création, en 1893, selon Daniel Skjeldam. « De la desserte des ports norvégiens aux croisières d’exploration dans les ports les plus reculés du monde, nous avons toujours veillé à travailler de concert avec les communautés locales. Tout a été créé pour construire une expérience unique avec eux. D’ailleurs, beaucoup de nos partenaires attendent le retour de nos bateaux », assure le dirigeant.

Hurtigruten pense donc coller aux futures attentes. « Nos réservations 2021 montrent que nos clients ont confiance en nous pour voyager. Nous n’avons eu aucun cas suspect ou confirmé de Covid-19 sur l’un de nos navires. L’industrie du tourisme devra adopter de nouvelles normes, et nous militerons en ce sens. Nous sommes très rigides sur l’hygiène et les conditions sanitaires à bord de nos navires », conclut Daniel Skjeldam.

Solide financièrement – la compagnie sort de plusieurs exercices records –, Hurtigruten espère reprendre ses activités cet été en Norvège et pour la saison estivale en Antarctique (novembre-février). Pour l’instant, la compagnie de l’Express Côtier assure une mission de service public pour la Norvège, en rapatriant les Norvégiens et en approvisionnant les fjords de médicaments et denrées.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique