Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hongkong ou la nouvelle star

L’ex-territoire britannique bat des records sur le marché français. 2007 devrait être un excellent cru, ponctué par les fêtes liées au dixième anniversaire de sa rétrocession à la Chine.

Le 1er juillet, Hongkong a célébré le dixième anniversaire de sa rétrocession à la Chine. Une commémoration en grande pompe, sur fond de shows de néons et feux d’artifices. Même Hu Jintao a fait le déplacement, réalisant sa première visite dans l’ex-colonie britannique depuis son élection à la tête de la Chine en 2003. En cadeau, le chef de l’Etat a offert deux pandas géants qui ont pris leur quartier à Ocean Park, au sud du territoire. La fréquentation s’est depuis intensifiée dans ce parc à thèmes (l’un des plus grands d’Asie du Sud-Est), pour rencontrer Le Le et Ying Ying, le couple le plus en vogue de Hongkong !

De son côté, Cathay Pacific a marqué le coup en lançant un jeu concours We love Hong Kong sur son site Internet. A la clé, 1 000 billets d’avion à gagner sur l’un de ses dix vols hebdomadaires directs depuis Paris/CDG. Et la fête va se poursuivre sur place : Hongkong a concocté 460 événements (expositions, conférences, animations de rue…) jusqu’en décembre.

Les Français dans la course

De quoi doper encore la fréquentation dans l’archipel, bien partie depuis le début 2007 : 11 millions de visiteurs de janvier à mai (+6 % par rapport à 2006). Le marché hexagonal n’a jamais été aussi dynamique, avec une hausse de 15,3 % au premier trimestre. Hongkong pourrait accueillir 213 000 Français cette année (+6,2 %) contre 146 700 en 2002, devenant ainsi le deuxième marché européen, derrière le Royaume-Uni mais coiffant au poteau l’Allemagne.

Car, très prisée des hommes d’affaires, la destination (qui a gardé ses spécificités malgré son rattachement à la Chine) a su revenir dans la course face à Shanghai, sur le marché loisirs. L’offre s’est étoffée chez les spécialistes de l’Asie (Asia, Korè, Maison de la Chine…) mais aussi chez plusieurs généralistes (Jet tours, Kuoni, Rev.Vacances, Voyageurs Associés…). Désormais commercialisée en courts séjours ou combinée à Macao, Pékin ou Shanghai, c’est toutefois en circuit qu’elle tient la vedette. La triangulaire Shanghai-Pékin-Xian est incontournable, mais sans Hongkong, nos clients n’ont pas l’impression d’avoir visité la Chine, commente Juliana Angotti, en charge de la production Chine chez Asia, leader sur la destination. Aujourd’hui, un client sur deux de Légendes impériales, un best-seller de la brochure Tentations du TO, achète une extension de 2 nuits à Hongkong. Même son de cloche chez Nouvelles Frontières, dont les circuits se terminant par Hongkong sont en forte progression. Ce marché fructueux n’a d’ailleurs pas échappé aux agences en ligne : Lastminute, Promovacances et Directours ont lancé leur propre production.

Dans ce ciel sans nuages, on se bouscule aussi : Air France a ajouté en juin trois vols vers l’archipel chinois, affichant désormais 13 fréquences hebdomadaires depuis Paris. Lufthansa, Emirates et Qatar, qui relient la belle asiatique de Paris et la province, via leurs hubs respectifs, enregistrent aussi de bons résultats et pourraient augmenter leurs fréquences cet hiver.

Enfin, les performances de Hongkong sur le marché français sont aussi liées, aux dires des professionnels, au dynamisme du Hong Kong Tourism Board. Cette année, l’office de tourisme parisien se concentre plus que jamais sur la formation des agences (avec pour objectif de toucher 500 vendeurs) et les partenariats avec les réseaux (Thomas Cook, Havas Voyages…).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique