Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Havanatour revoit sa copie

Nouvelle équipe, production repensée, brochure modernisée : le tour-opérateur historique de l’île change de peau pour la saison 2017/2018.

Alors que les voyagistes se précipitent sur Cuba pour répondre à l’appétit des Français envers l’île, Havanatour, le tour-opérateur historique de la destination, a remis les choses à plat. "Une partie de nos 20 salariés a été remplacé en début d’année. Depuis, nous avons travaillé à trouver une nouvelle façon de fonctionner et à repenser notre production", explique Anaïk Le Guellanff, la nouvelle responsable commercial et production d’Havanatour.

Le TO propose donc six circuits couvrant toutes les régions de l’île. Les trois itinéraires les mieux vendus par Havanatour (Trésors de Cuba, Couleur Café et Cubania) sont maintenus, tandis que trois parcours (Ronda de Cuba, Tierra Cubana et Au cœur de l’Oriente) ont été créés. "Face à la concurrence, et pour montrer notre savoir-faire de spécialiste, nous avons tenu à donner une identité propre à chaque circuit", explique Gretell Lopez, nommée gérante d’Havanatour en France il y a quelques mois.

Des combinés avec le Costa Rica, le Canada ou le Mexique

Deux autotours ont été imaginés dans la partie orientale de l’île, moins connue des touristes français, en plus des anciens programmes, qui combinent l’Ouest et des séjours détentes à Varadero et Cayo Santa Maria. Côté séjours, les équipes de production d'Havanatour ont visité hôtels et hébergements chez l'habitant et propose des adresses de référence à Varadero, dans les Cayos et à Guardalavaca.

Le TO programme aussi des croisières avec MSC, Celestyal Cruises et Star Flyer, ainsi qu’une sélection de séjours balnéaires. Autre nouveauté : des combinés avec Cuba, les Bahamas, le Mexique, le Costa Rica et le Canada. "Bien sûr, il y a aussi notre production sur-mesure, qui représente 49% de notre chiffre d’affaires", chiffre Anaïk Le Guellanff. "Cette offre très large sur la destination est notre principale force. D’autant plus que, hormis pour le sur-mesure, nous pouvons garantir les stocks aériens et hôteliers, grâce à nos engagements auprès d’Air Caraïbes, de Corsair, …  et grâce à l’assise de notre réceptif à Cuba, Havanatur", assure Gretell Lopez.

Un éductour privilégié dans la partie orientale de l'île

La production refondée est portée par une nouvelle brochure, bien plus lisible, imprimée à 100 000 exemplaires et distribuée fin août à la distribution. Elle est valable jusqu’au 31 octobre 2018, alors que le TO réalisait deux catalogues par an auparavant. Havanatour réalise 80% de son chiffre d’affaires en B2B et multiplie formations en ligne, événements dans ses locaux parisiens et challenge de ventes pour mettre en lumière sa production. "Nous partirons aussi en éductour sur l’Oriente avec une douzaine d’agents de voyages. Nous avons besoin de faire connaître la nouvelle équipe", estime Anaïk Le Guellanff.

Avec sa version new-look, Havanatour espère emmener 18 000 clients à Cuba en 2018. En 2017, 17 000 Français sont partis avec le voyagiste qui profite, comme la plupart des voyagistes, de l’effet de mode autour de la destination. "Avant, nous avions environ 12 000 clients par an. Donc l’effet Cuba bénéficie à Havanatour", conclut Gretell Lopez.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique