Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hammamet-Korba

La Ville rouge

Les feuilles de menthe finissent d’infuser, dégageant un effluve agréable. Les tapis, tissus, nattes et coussins colorés du café Sidi Hedid, blotti entre les remparts de la médina et ceux de la casbah du xve siècle, sont une escale de choix avant de parcourir le vieux Hammamet. Dans les ruelles tortueuses, les boutiques du souk étalent leurs bibelots, vêtements et pièces d’artisanat. Le calme refait surface dans la voiture qui file vers Korba, petite station balnéaire à 30 km au nord d’Hammamet, dans le Cap Bon. Ce bourg paisible de 35 000 âmes s’enroule autour de l’une des plus belles plages de la région. Et ici, un seul hôtel s’offre aux touristes : l’Africa Jade, un charmant 4* au style afro-tunisien, qui se dotera en mai d’un centre de thalasso. A flanc de colline, Korba est située sur les ruines de la cité romaine de Curubis d’où elle tire son nom. Ne subsistent de cette époque que les vestiges d’un aqueduc et quelques fontaines. Le centre dévoile un labyrinthe de ruelles agréables, restes de l’influence des Maures venus d’Andalousie au xviie siècle. Dans ce dédale où l’on se perd, un marché coloré propose des poivrons généreux, des tomates du jardin et de belles fraises. Des piments sèchent en longues guirlandes le long des murs. Ils ont donné le surnom de Ville rouge à la commune. En regagnant la plage, on savoure la tranquillité des lieux. Loin de l’agitation d’Hammamet, Korba est vraiment idéale pour un séjour balnéaire au calme.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique