Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Guadeloupe : TO et compagnies se serrent les coudes

La réunion organisée hier matin au ministère de l’Economie a permis aux voyagistes et aux transporteurs aériens de faire le point sur le traitement de la crise antillaise. Face aux demandes des TO, les compagnies se sont engagées à assouplir les condition

 

Convoquée par les ministres du Tourisme, Hervé Novelli, et des Transports, Dominique Bussereau, la rencontre de mardi entre les trois compagnies aériennes desservant la Guadeloupe (Air France, Corsairfly et Air Caraïbes) et les principaux TO opérant sur la destination (dont Nouvelles frontières, Thomas Cook, Club Med, Tourinter et Exotismes) semble avoir payé.

Pour les voyagistes, l’objectif était d’obtenir des compagnies aériennes l’assouplissement des conditions de report de voyages pour les clients qui avaient réservé des départs vers la Guadeloupe. Message entendu ? Mardi après-midi, Air France annonçait dans un communiqué que les passagers ayant prévu de se rendre à Pointe-à-Pitre d’ici le 15 mars pourraient reporter sans frais leur voyage jusqu’au 15 mars 2010, ou vers une autre destination jusqu’au 14 juin 2009. Une mesure également applicable dans les mêmes termes aux départs vers Fort-de-France, en Martinique.

Chez Air Caraïbes, en revanche, on maintient pour l’instant à mi-juin le délai. « Si on permet un report sur 12 mois, les Antilles ne redémarreront pas avant l’hiver prochain », justifie Marc Rochet, l’administrateur de la compagnie, qui reconnaît toutefois que des discussions sont en cours individuellement avec chaque tour-opérateur.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique