Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèves : IAG, EasyJet, Ryanair et Wizz Air portent plainte contre la France

Sale temps pour la DGAC et les contrôleurs aériens. Après un rapport du Sénat mais aussi d’Eurocontrol, plusieurs compagnies aériennes ont déposé une plainte contre la France au niveau européen, arguments à l’appui.

Afin de protester contre les répercussions des grèves des contrôleurs aériens, les compagnies aériennes britanniques IAG et EasyJet, irlandaise Ryanair et hongroise Wizz Air ont annoncé mardi avoir déposé une plainte contre la France auprès de l’Union Européenne.

Elles estiment que les grèves à répétition des contrôleurs aériens en France restreignent le principe de liberté de mouvement à l’intérieur de l’UE. Si elles ne contestent pas le droit de grève, elles jugent que la France ne respecte pas la loi européenne en ne permettant à aucun vol de traverser la France durant ces mouvements sociaux.

« Pourquoi la France ne fait pas comme la Grèce ? »

Pour leur moyen juridique, les compagnies se fondent sur le cas de l’Espagne à qui l’Europe avait donné raison à propos d’une plainte en 1997 contre la France qui avait empêché pendant des années les exportations espagnoles de fruits et légumes dans l’UE. « Ce ne sont pas seulement les clients partant ou arrivant en France qui sont affectés durant les grèves des contrôleurs aériens français. Les passagers sur des lignes qui traversent la France, en particulier les espaces aériens au-dessus de Marseille et la Méditerranée sont aussi sujets à d’importants retards et perturbations », explique Willie Walsh, directeur général de IAG, propriétaire de British Airways et Iberia.

« Quand il y a des grèves de contrôleurs aériens en Grèce et en Italie, les vols au-dessus du pays se déroulent normalement. Pourquoi la France ne fait pas pareil ? », demande Michael O’Leary, le directeur général de Ryanair.

2 millions de passagers

Selon ces compagnies, les grèves des contrôleurs aériens dans le pays sont quatre fois plus élevées depuis janvier, par rapport à 2017.

Citant Eurocontrol, l’organisme européen assurant la sécurité du trafic aérien, les transporteurs estiment que 16 000 vols ont été perturbés jusqu’au mois de juin en raison de ces grèves, affectant 2 millions de passagers.