Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

FTI Voyages poursuit son offensive sur le marché français

Avec 100M€ de chiffre d'affaires en vue, FTI Voyages déploie une nouvelle organisation, avec un renforcement des équipes et une politique tarifaire agressive.

L’arrivée d’Axel Mazerolles à la tête du TO en juillet 2015 semble avoir donné des ailes à FTI Voyages, filiale française du n°4 allemand FTI Group. Sous son impulsion, une nouvelle organisation est mise en place et les nouvelles brochures, tout comme la programmation, ont été repensées pour être plus attractives et surtout mieux adaptées au marché français.

De catalogues plus lisibles

La maquette des deux catalogues a notamment évolué pour plus de lisibilité. Exit les tableaux de prix souvent difficiles à comprendre : ils sont remplacés par un bloc "Vos avantages" pour visualiser rapidement les points forts de l’hôtel (réservation anticipée, gratuité enfant / ados, possibilité de chambre familiale, …). De même, pour plus de transparence, le classement TripAdvisor est désormais présenté pour chaque établissement. "L’évolution graphique de nos catalogues est un chantier important. Cette première étape est importante, mais nous avons encore un potentiel d’amélioration", concède Axel Mazerolles.

Côté destinations, la Malaisie vient enrichir la brochure "Destinations Lointaines", désormais annuelle avec 364 pages et 25 destinations (Afrique du Sud, Cap Vert, Costa Rica, Cuba, Emirats Arabes Unis, Guadeloupe et Martinique, Ile Maurice, Indonésie, Jamaïque, Kenya et Tanzanie, La Réunion, Malaisie, Maldives, Mexique, Myanmar, Oman, Panama, République Dominicaine, Sénégal, Seychelles, Sri Lanka, Thaïlande et Vietnam).

Quant à la brochure "Horizons Proches", elle consacre ses 220 pages aux 9 destinations majeures de FTI Voyages en hiver : l’Andalousie, les Canaries (Fuerteventura, Grande Canarie, Tenerife, Lanzarote), l’Egypte, Madère, Majorque, Malte, le Maroc, la Tunisie et la Turquie. La sélection des hôtels fait la part belle aux Labranda Hotels & Resorts, les établissements du groupe FTI (comme les Dunes d’Or à Agadir) qui doivent rivaliser avec les produits clubs de la concurrence.

Une équipe qui grandit

Pour être parfaitement en phase avec le marché français et sortir FTI Voyages de son pré carré régional dans l'Est, le nouveau directeur général, arrivé en juillet 2015, a structuré et renforcé les équipes autour de 5 pôles : "Services", "Production, aérien et yield"  que complètent  "Content & Data" et "Business Development".

Le marketing et les ventes B2B ont, eux, été regroupés au sein d'un même service avec une équipe commerciale très étoffée. "Avec cette organisation, nous sommes enfin présents commercialement sur l’ensemble du territoire : cela porte ses fruits puisque nous enregistrons une très forte croissance sur les régions où nous n'étions pas jusqu'à présent". 

Des prix agressifs

Pour s'imposer, le voyagiste compte aussi sur l'argument prix avec la volonté d'être le moins cher du marché. "Nos atouts, ce sont nos propres agences réceptives dans 19 pays et 44 destinations et notre chaîne hôtelière maison. Cela nous permet d’être réactifs sur l’ensemble des destinations les plus demandées et de mieux réagir aux évolutions du marché."

FTI Voyages a ainsi amorti la désaffection de la clientèle pour la Turquie, où le groupe est historiquement très implanté, en capitalisant sur d'autres destinations bien maîtrisées comme Majorque, les Canaries et Rhodes où les stocks étaient sécurisés.

Le voyagiste espère bien également pousser l'avantage en long-courrier, notamment dans l'Océan indien "où notre agressivité tarifaire devrait nous faire gagner de nouveaux clients", estime le patron de FTI France. De quoi approcher les 100M€ de chiffre d'affaires dès cet exercice contre 74,7M€ en 2015, et rester sur une croissance souhaitée de 30% en 2017.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique