Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

François Hollande veut inviter Donald Trump à Disneyland Paris

 » Sans nommer ouvertement le président des Etats-Unis, François Hollande a indiqué songer à envoyer un billet pour Disneyland Paris à "un Américain" pour "qu’il comprenne ce qu’est la France". »

François Hollande a fait passer un message à son homologue américain lors de sa visite au parc Disneyland Paris, samedi dernier, à l'occasion des 25 ans du parc de loisirs et des 30 ans de la convention liant le parc à l'Etat.

La veille, Donald Trump avait en effet cité un certain Jim, présenté comme l'un de ses amis, affirmant que ce dernier ne mettait plus les pieds dans la Ville Lumière car "Paris n’est plus Paris".

La réponse du président de la République ne s’est pas fait attendre, profitant de sa visite dans le parc d’attractions pour "envoyer au monde entier ce message que la France est aimée (…). Par les Américains, enfin la plupart des Américains, et partout dans le monde". "J’enverrai peut-être un billet spécial à l’un d’entre eux pour qu’il vienne au moins à Eurodisney et qu’il comprenne ce qu’est la France", a ajouté François Hollande, sans jamais nommément citer le président américain.

Dans son allocution, le président a également tenu à rassurer les touristes étrangers suite aux attentats, soulignant que la France avait dégagé 15 millions d’euros pour la sécurité.

L’heure des bilans

A l'occasion de cet anniversaire, le parc a de son côté dressé le bilan de son impact économique depuis son ouverture.

Depuis 1992, la première destination touristique privée d'Europe a enregistré 320 millions de visites, soit "plus que la tour Eiffel et le château de Versailles réunis", d'après une étude réalisée par la Société d'études techniques et économiques (Setec). Depuis que les premiers visiteurs ont franchi l'enceinte du parc, un total de 68 milliards d'euros de valeur ajoutée a été rapporté à l'économie française, indique également Disneyland Paris.

Premier employeur mono-site de France, avec 15 000 personnes, le parc a aussi généré dans l’ensemble de l’Hexagone 56 000 emplois par an, directs, indirects et induits.

"Nous continuerons de travailler main dans la main avec l'Etat"

"Nous sommes heureux d'avoir contribué au développement touristique, économique et social de la France. Notre mission est de faire rayonner dans le monde Paris, l'Ile-de-France et la France. Nous continuerons de travailler main dans la main avec l'Etat", a résumé Catherine Powell, présidente d'Euro Disney, filiale française de The Walt Disney Company. 

De nombreuses célébrations sont prévues à l’occasion du 25e anniversaire du parc. En vue de l'événement, plusieurs attractions du parc ont d'ailleurs été rénovées (dont The Big Thunder Mountain, It’s a Small Word, Peter Pan’s Flight). De nouvelles parades, un nouveau spectacle nocturne sont également annoncés dans le cadre de ces célébrations, ainsi que des attractions enrichies, dont "Star Wars Hyperspace Mountain" et "Star Tours, l’Aventure Continue". Pour le grand public, les festivités s’ouvriront le 26 mars.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique