Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme : le gouvernement passe à l’action

Le ministre Léon Bertrand lance un programme d’actions contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme. Déjà mobilisés contre ce fléau, une vingtaine de professionnels intensifient leurs engagements.

Ce programme gouvernemental, présenté en conseil des ministres hier matin, s’articule autour de quatre axes : prévention, répression, mobilisation des professionnels et coopération internationale. Concernant l’industrie touristique, les 18 entreprises (*) signataires de la « Charte pour un tourisme respectueux des droits de l’enfant en France et à l’international » vont introduire une clause dans les contrats passés avec leurs fournisseurs dans laquelle ils déclarent leur rejet commun de l’exploitation sexuelle des mineurs. Ces professionnels vont également intensifier leurs actions, notamment les campagnes de sensibilisation, d’information et de formation en France et à l’étranger vis-à-vis des personnels et des voyageurs.

De l’action également du côté de l’enseignement : les programmes vont être modifiés pour intégrer l’information sur l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme. Cette dernière, obligatoire pour les BTS tourisme, va être étendue au baccalauréat technologique hôtellerie, au baccalauréat professionnel restauration et aux mentions complémentaires post-baccalauréat (télébilletterie et services-voyages, accueil-réception, accueil-transport). Et les dossiers réalisés par les élèves ou étudiants sur cette question pourront être pris en compte dans le cadre de l’examen.

 

 

(*) Accor, Aéroports de Paris, Afat Voyages, Air France, Asia, Club Méditerranée, Donatello, Four Seasons, Fram Voyages, Go Voyages, Jet tours, Kuoni et Vacances Fabuleuses, Lastminute.com et Travelprice, Manor, Marsans, Nouvelles Frontières et TUI France, Thomas Cook, Voyageurs du Monde, ainsi que l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (Unat) et la Fédération française des techniciens et scientifiques du tourisme (FFTST).

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire