Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Eté ensoleillé pour le tourisme en France

La fréquentation de l’hébergement marchand en France est en hausse de 3% cet été, du 1er juillet au 15 août 2006, selon une étude du cabinet Protourisme. Un résultat dû au retour des clientèles européennes. Les destinations privilégiées sont le Pays Basqu


Elles avaient boudé la France en 2005. Les voici de retour. Les clientèles européennes ont dopé le tourisme hexagonal cet été, selon une étude du cabinet Protourisme. Les touristes espagnols progressent de 60%, les Néerlandais de 15%, les Britanniques de 5% et les Allemands de 3%. En revanche, les clientèles américaine et japonaise sont en baisse de 10% sur la période du 1er juillet au 15 août. Grâce aux européens, et aux marchés émergents (+8% au total pour la Chine, la Russie et l’Inde) la fréquentation de l’hébergement marchand en France est en hausse de 3% cet été, entre le 1er juillet et le 15 août 2006, alors que les nuitées franco-françaises diminuent. Les hébergements 3* et 4* en hôtellerie et en hôtellerie de plein air en sont les principaux bénéficiaires. Et les destinations privilégiées sont le Pays Basque, le Périgord, la Côte d’Azur, la Bretagne et la Normandie.

Ces résultats montrent un renversement de la tendance par rapport au bilan 2005, publié par la direction du Tourisme. L’année dernière  les marchés européens avaient délaissé l’hexagone, chutant de 3,8% pour les Allemands, 6% pour les Néerlandais et 2,7% pour les Italiens. Cela n’a pas empêché la France de conserver son titre de première destination touristique mondiale, avec 76 millions d’arrivées, en hausse de 1,2% par rapport à 2004. Mais ce palmarès s’appuie surtout sur le marché nord-américain, qui a progressé de 5,4% pour les Etats-Unis et de 11% pour le Canada. Les recettes touristiques en France ont augmenté de 3,5% en 2005 pour atteindre la somme de 34 milliards d’euros. La palme des dépenses revient aux Japonais avec 204,8 euros par nuitée en moyenne, puis aux Américains (162,3 euros), alors que les Européens ne déboursent que 50 euros par jour en moyenne. Le tourisme est ainsi redevenu en 2005 le premier poste excédentaire de la balance des paiements, avec un solde de 8,9 milliards d’euros.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique