Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Etats-Unis, Jordanie, Italie : le point sur les formalités de voyage

A l’heure où les vacances de fin d’année approchent, L’Echo fait le point sur de nouvelles formalités et conditions de voyage à New York, en Jordanie ainsi que dans la Grande Botte.

C’est désormais acté, conformément à la volonté du maire de New York Bill de Blasio. Depuis ce 14 décembre, les enfants âgés de 5 à 11 ans doivent présenter la preuve d’une dose de vaccin pour les sites de loisirs et de restauration intérieure. Et cette obligation s’applique aussi aux voyageurs venus de l’étranger, notamment aux visiteurs Français.

« Aucune modalité alternative n’a été annoncée par la ville de New York pour les enfants de voyageurs en provenance de pays où la vaccination des 5-11 ans n’est pas encore possible », souligne le Consulat de France à New York, dans une publication du 9 décembre.

Le Consulat détaille aussi la liste des lieux pour lesquels l’accès est soumis à une preuve de vaccination :

– Restauration : restaurants, salles de restauration, salles de banquet des hôtels, bars, boîtes de nuit, cafétérias, cafés, fast-foods, épiceries avec salle à manger intérieure et toute autre salle à manger intérieure.

– Loisirs et divertissements : salles de cinéma, salles de concert et de musique, musées, aquariums et zoos, arènes de sport professionnel, stades couverts, centres de congrès, salles d’exposition, espaces de réunion et d’événements des hôtels, salles de spectacle, salles de bowling, salles d’arcade, salles de billard, centres de jeux récréatifs, salles de divertissement et aires de jeux intérieures.

– Activités sportives : gymnases, centres de remise en forme, cours de remise en forme, piscines, studios de danse et autres studios de remise en forme en intérieur.

Les conditions d’entrée sur le sol jordanien

Le Quai d’Orsay a récemment mis à jour les informations relatives à la Jordanie, une destination qui exige :

– Un QR code obtenu en s’inscrivant sur le site Visit Jordan ;

– Le formulaire de déclaration sur l’état de santé qu’il convient d’imprimer, de compléter et de présenter à l’embarquement ;

– Le résultat négatif d’un test PCR effectué dans les 72 heures précédant l’embarquement.

– Un second test PCR est réalisé à l’arrivée en Jordanie pour tous les passagers, qu’ils doivent payer via le site Visit Jordan ou de leur compagnie aérienne. S’il est positif, la personne doit observer une quarantaine de 7 jours à domicile et effectuer un nouveau test 7 jours après. Les tests PCR ne concernent pas les enfants de moins de 5 ans.

– Une attestation d’assurance santé internationale attestant de la prise en charge en cas de contamination à la Covid-19, en langue anglaise.

A noter : les autorités Jordaniennes considèrent que le schéma vaccinal doit comporter deux injections pour être complet (le schéma français permettant aux personnes ayant contracté la covid-19 de bénéficier d’une seule injection n’est pas reconnu), à l’exception du vaccin Johnson&Johnson qui ne comprend qu’une injection. Tous les vaccins reconnus par l’OMS étant acceptés.

Italie : tests rapides en Sicile et autres formalités

Toujours selon le Quai d’Orsay, les voyageurs entrant en Italie en provenance de France doivent, au choix présenter : le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 48h ou d’un test PCR de moins de 72h ; la preuve d’un schéma vaccinal complet (14 jours après la dernière injection) ; ou un certificat de guérison (valable du 21e jour après le premier test positif et maximum 180 jours).

Sont notamment exemptés de test pour entrer dans la célèbre Botte les voyageurs vaccinés, les enfants de moins de 6 ans, les personnes séjournant moins de 120 heures pour un motif professionnel.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères signale également des mesures sanitaires additionnelles dans certaines régions italiennes.

En Sicile par exemple, jusqu’au 31 décembre 2021, les personnes qui arrivent de France devront se soumettre à un test rapide. Etre vacciné ou avoir effectué un test avant le départ ne dispense pas de cette obligation, précise le Quai d’Orsay. En cas de résultat positif, le passager devra effectuer une quarantaine dans un hôtel ou un foyer Covid.

Dans les Pouilles, il faut s’enregistrer avant son voyage sur Sanita.puglia.it/web/pugliasalute/autosegnalazione-coronavirus.

Enfin, le port du masque en extérieur est obligatoire dans de nombreuses communes italiennes. C’est le cas de Rome (dans les lieux à forte affluence), Milan, Bergame, Bologne, Padoue, Turin (en centre-ville) et en Campanie.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique