Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Éric Dodin, Directeur Général d’Europcar France : « Europcar doit s’adapter aux nouvelles mobilités »

Éric Dodin, à la tête d'Europcar France depuis janvier, présente sa nouvelle feuille de route. La mobilité et l'adaptation aux nouveaux comportements des consommateurs sont ses priorités.

L'Écho touristique : Quels sont les enjeux auxquels Europcar doit faire face ?
Éric Dodin : Depuis mon arrivée, j'ai pu établir un diagnostic. Europcar fait face à quatre enjeux. Il y a l'évolution du marché avec le BtoB orienté à la baisse autant sur les prix que sur la demande et le loisir qui est chahuté en France mais promet une belle croissance en Amérique du Sud ou en Asie. Il nous faut également répondre aux changements de comportements des clients. Le consommateur est pluriel, il peut être un voyageur professionnel ou loisirs à d'autres occasions. Le troisième enjeu est la concurrence. Enfin, nous devons nous adapter aux nouvelles mobilités. Pour répondre à tous ces enjeux, j'ai établi plusieurs priorités, portant notamment sur la hausse des revenus, la compétitivité et l'innovation.

Quels sont ces nouveaux comportements et enjeux en termes de mobilité ?
Un tiers des Français se dit désormais prêt à se passer de voiture et plus de 50% des 18-24 ans sont intéressés par l'auto-partage. L'usage de la voiture sans sa possession va se développer. Il y a aussi des besoins sur la micro-mobilité : des déplacements de proximité de moins de 30 kilomètres.

Les véhicules électriques vont-ils justement se développer sur ces déplacements de proximité ?
Oui. La mise en flotte de véhicules électriques se concentrera dans les grandes métropoles telles que Paris, où nous avons déjà les infrastructures adéquates avec 4 stations équipées de bornes de chargement. En revanche, les véhicules hybrides seront proposés dans une sélection d'agences partout en France.%%HORSTEXTE:1%%

Combien de véhicules 100% électriques sont disponibles en France ?
Pour l'instant, la flotte est restreinte car la demande est limitée mais nous y voyons un potentiel certain dans le cadre de futurs partenariats sur un aspect BtoB notamment.

Le co-voiturage ou l'auto-partage sont-ils les nouveaux concurrents d'Europcar ?
Si on regarde cela en termes de défense de notre périmètre, nous n'avons rien compris. Il faut intégrer ces usages. Si on reste un loueur traditionnel, on ne va pas aller très loin. Il faut innover. Sur l'e-commerce ou la mobilité, nous allons par exemple nous associer avec des start-up, des gens qui ont des idées avec des structures légères.

Quels produits répondent aux nouveaux besoins des consommateurs ?
Nous voulons mettre le client au coeur de notre stratégie. Nous avons par exemple lancé To my Door – on vient vous livrer ou reprendre votre véhicule devant chez vous – qui remporte un vrai succès. Car Choice est aussi un produit apprécié. Le client n'a plus besoin de passer par l'agence, il a accès au véhicule immédiatement, sans contrainte de temps.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique