Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Emirates : « Très fiers d’être les ennemis d’Air France »

Lors de la présentation des résultats semestriels du groupe, le DG France a fait des commentaires amusés sur les accusations d’aides gouvernementales faites par Air France à l’encontre d’Emirates.

Emirates affiche une croissance insolente sur le premier semestre de son exercice avec 925 M$ de bénéfice net, en hausse de 351 %. Sur la France, Jean-Luc Grillet, DG France, a annoncé une croissance de 58 % du chiffre d’affaires et de 23 % des capacités sur la période. « La hausse de l’activité est de 80 % sur la classe Affaires », s’enthousiasme-t-il. Il ne se départit pas de son sourire quand il s’agit de commenter les déclarations du directeur général d’Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon, qui s’était inquiété début octobre de la "menace" venue du Golfe. "Nous devons résister à cela car le soutien de leur gouvernement leur permet d’offrir des tarifs totalement en dehors de ce que nous pouvons faire", avait-il dénoncé à l’époque. « Nous sommes très fiers d’être déclarés comme un ennemi par le premier groupe mondial. C’est le signe que nous faisons bien notre travail », a réagi avec humour Jean-Luc Grillet. « Mais je suis surpris de l’accusation de bénéficier de crédits exports, car ce sont les Etats qui les ont inventés et qui décident de les accorder. Nous n’y pouvons rien si AF-KLM ne les obtient pas de son Etat. » « En ce qui nous concerne, seuls 20 % du financement de nos avions proviennent des crédits exports ».