Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Elections Selectour Afat : J.-P. Mas n’est pas le favori

Sur 700 professionnels ayant donné leur avis sur le site de l’Echo touristique, 40% soutiennent Bernard Vairon, 38% François-Xavier de Boüard et 14% Jean-Pierre Mas.

A une semaine des élections pour le renouvellement du conseil d’administration du réseau Selectour Afat, les différents candidats continuent leurs campagnes et étoffent leurs listes.

Mais que pensent les professionnels du tourisme de ces élections ? D’après un sondage réalisé sur le site de l’Echo touristique, et réalisé entre le 13 et le 18 juin auprès de 700 personnes, 40% d’entre eux soutiennent Bernard Vairon, contre 38% pour François-Xavier de Bouärd et 14% pour Jean-Pierre Mas.

Plus de 7% des répondants estiment par ailleurs qu’aucun des trois candidats ne devrait prendre la tête du réseau.

"Les élections vont être très serrées"

Ces données n’indiquent évidemment pas quel pourrait être le bulletin des 530 directeurs d’agences appelés à voter, mais elles reflètent la perception des différents candidats par les lecteurs de l’Echo touristique, agents de voyages ou autres. "Après avoir faire un tour de France avec les agences, je pense que les élections vont être très serrées", estime pour sa part François-Xavier de Bouärd.

Le sentiment des agences Selectour Afat pourrait en effet être bien différent de ce sondage.

Désintérêt des agents de comptoir

Nombre d’agents de voyages du réseau, interrogés par l’Echo touristique, suivent en effet avec "peu d’intérêt" ces élections. "On n’a pas le temps", "cela ne va rien changer pour moi", "ça me fait sourire ces histoires, mais cela reste de la politique et de promesses", nous ont-ils commenté.

Fait à noter : plusieurs d’entre eux ne connaissent pas les trois candidats au poste de président du conseil d’administration…

Clivage entre anciens Selectour et Afat ?

Du côté des directeurs d’agences, en revanche, les élections sont un sujet jugé "important". "Je viens d’adhérer au réseau, je ne connais donc pas les histoires internes. Mais je vois qu’il y a encore ce clivage entre anciens Selectour et Afat", explique Jean-Pierre Elie, directeur d’Aqui’Tours.

"Il est sûr qu’il y a des anciens d’Afat, proches d’autres Afat, qui vont voter pour eux, mais aussi chez Selectour", remarque ainsi un ancien administrateur. D’autres, en revanche, ne voteront qu"en fonction des programmes et non des amitiés".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique