Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

EasyJet : nouveau coup de pression sur Air France et Transavia

 »

Rien n’arrête EasyJet. Ni la surcapacité sur le marché intra-européen, ni la faible attractivité de Paris. Pas même des profits en chute libre, avec une baisse de 28% de son bénéfice annuel avant impôts en 2015-2016.

La compagnie britannique va "ouvrir une vingtaine de nouvelles routes au départ de France", a annoncé en exclusivité à La Tribune, François Bacchetta, le directeur général France d'EasyJet. Une nouvelle offensive sur les terres d’Air France et de Transavia.

Pas de nouvelle ligne à Orly

"Ces nouvelles routes vont concerner la plupart des aéroports français", a-t-il ajouté, des précisions devant être apportées d'ici à mi-décembre. Seule certitude, aucune d’entre elles ne sera au départ d’Orly, faute de créneaux disponibles.

Des ouvertures qui représentent une hausse des capacités en sièges au départ de l’Hexagone de 9% par rapport à l’année précédente. Une augmentation similaire à celle de l’exercice 2015-2016, au cours duquel 30 routes avaient été lancées.

Concurrence sur le segment business

Pour justifier cette montée en puissance dans un contexte pourtant peu encourageant, François Bacchetta invoque "un taux de pénétration du low cost en France toujours plus faible que celui de la moyenne européenne", indique La Tribune. La compagnie, qui dispose pour l’heure de 28 avions basés en France, en ajoutera deux autres l’été prochain.

Par ailleurs, la low cost mise sur son déménagement, effectif depuis octobre, du terminal sud ou terminal ouest d’Orly, plus pratique pour les voyageurs, notamment business. Une cible privilégiée de Transavia France qui espère atteindre 15% de voyageurs d’affaires en 2016.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique