Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Earl : les côtes américaines en état d’alerte maximale

La Caroline du Nord se préparait au pire hier soir, alors que l’ouragan devait atteindre le littoral durant la nuit. 30 000 personnes ont reçu l’ordre d’évacuer.

L’ouragan Earl, avec des vents soufflant à 230 km/h, se rapprochait hier des côtes de Caroline du Nord. Le centre du cyclone, classé en catégorie 4 sur 5, devait passer dans la soirée près des Outer Banks, une barrière d’îles sablonneuses au large de l’Etat, selon le Centre national des ouragans (NHC). Il devrait se rapprocher de la Nouvelle-Angleterre, au nord-est du pays, vendredi soir. Le NHC a d’ailleurs diffusé une alerte pour la côte de Long Island, à New York, et pour plusieurs régions du Massachusetts.
Une grande partie de la côte Est des Etats-Unis et du Canada était donc en état d’alerte hier, et un ordre d’évacuation obligatoire en vigueur pour l’île d’Hatteras, dans les Outer Banks. Quelque 30 000 personnes, touristes et résidents, étaient concernées. 5 000 touristes supplémentaires ont également reçu l’ordre de quitter l’île d’Ocracoke, qui est seulement accessible par bateau et par avion. Le NHC a mis en garde contre une houle dangereuse qui va provoquer une montée des eaux jusqu’à 1,5 mètre au-dessus du niveau du sol par endroits. Jusqu’à 150 mm de précipitations sont attendus dans certaines zones de Caroline du Nord.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique