Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Destination : pourquoi et comment vendre le Japon

Pays de tous les records, le Japon est la destination idéale pour les agents de voyages, selon la Pata France. Les professionnels conseillent maintenant de vendre la destination l’hiver.

Après deux rendez-vous autour de l’Indonésie et de l’Australie, la Pata organisait son troisième petit déjeuner sur le thème du Japon à la Maison de la Culture du Japon. « La Japon, c’est la destination de tous les records. En terme de volumétrie, en terme de panier moyen (6000 €), au niveau de l’amplitude de l’âge des clients, en terme de contraste entre modernité et tradition ! », a introduit Guillaume Linton, le président de la Pata.

Quinze ans après le lancement de la campagne Visit Japan, le pays du soleil levant est passé de 5 millions à 30 millions de visiteurs. Un chiffre hallucinant à l’image de la progression du pays qui vise les 40 millions de visiteurs en 2020 pour les jeux Olympiques. Sachant que l’archipel accueillera les Championnats du monde de rugby l’année prochaine, et l’exposition universelle à Osaka en 2025, la destination a de beaux jours devant elle.

Dépasser les 300 000 !

De son côté, 160 ans après le premier traité d’amitié Franco-Japonaise, l’Hexagone n’est pas en reste. « En 2010, 151 000 français ont fait le voyage, précise Charlotte Okamura, la responsable partenariats et formation B2B pour l’Office National du Tourisme japonais. En 2018 on devrait atteindre et même dépasser les 300 000 ! »

Il y a un mot qui ressort souvent quand on parle du Japon c’est le rêve.  » On est en train de faire de ce rêve une réalité, poursuit Charlotte Okamura. Il y a de plus en plus de famille qui s’y rendent. Les voyages sont de plus en plus longs. Le point important du Japon, c’est la variété. Il n’y a pas que les jardins, mais aussi la pop culture, architecture, la cuisine, les paysages de montagne. »

Comment vendre le Japon l’hiver ?

Et justement, l’un des grands enjeux de la destination c’est d’ouvrir le marché durant la saison hiver. « Il faut insister sur l’expérientiel, suggère Sakura Ukita, directrice adjointe de l’Office National du Tourisme Japonais. Les séjours au ski bien entendu, grâce aux très bonnes stations de ski. Il y a d’ailleurs des TO comme Destinations poudreuses ou Vivre le Japon qui proposent des produits spéciaux. Mais aussi les bains thermaux, magnifiques sous la neige, ou les hébergements ryokan. »

Tokyo étant situé au niveau de Gibraltar, le temps hivernal n’est pas si rude. « Il y a plus de place car il y a moins de touristes. Les prix sont moins élevés car c’est la hors saison. Il y a tout à y gagner donc », conclut Charlotte Okamura.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique