Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des sites palestiniens menacés par le mur

Le village de Battir, avec ses terrasses agricoles et son système d’irrigation, est candidat au classement au Patrimoine mondial de l’humanité.

Le village de Battir et la vallée de Crémisan, deux sites emblématiques du patrimoine palestinien, sont menacés par l’extension du mur entre la Cisjordanie et Israël.

Battir, connu pour ses terrasses agricoles et son système d’irrigation de l’époque romaine, est considéré comme un prétendant sérieux au classement par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’humanité. La vallée de Crémisan est, elle, connue pour son vignoble et produits également des citrons et des olives.

Deux recours ont été déposés

Le mur, "clôture de sécurité" selon les Israéliens ou "mur de l’apartheid" selon les Palestiniens, est déjà achevé aux deux-tiers, doit  couvrir au total 712 kilomètres et séparer notamment Bethléem, Battir et la vallée de Crémisan de Jersusalem. Mais deux recours ont été déposés par les Amis de la Terre contre la construction du mur sur ces sites, dont un doit être entendu aujourd'hui jeudi 30 janvier par la Cour suprême. La procédure a par ailleurs reçu le soutien de l’Autorité israélienne des réserves et parcs naturel.

La Palestine est membre de l'Unesco

"La construction du mur détruirait des parties du système d’irrigation qui existe depuis 2 500 ans, y compris les canaux de pierre romains", a expliqué à l’AFP le maire de Battir, Akram Badr.  Dans un communiqué envoyé à l’AFP, le ministère israélien de la Défense estime que "sa mission première et fondamentale était d’assurer la sécurité des citoyens d’Israël".

Le 31 octobre 2011, la Palestine est devenue le 195ème membre de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). L’église de la Nativité et la route de pèlerinage de Bethléem ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’mumanité en péril en 2012.

Laisser un commentaire