Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

D’un office de tourisme à une agence de représentation

La fermeture d’un OT au profit d’une représentation privée signe souvent le coup de grâce pour les employés dudit office. À moins qu’ils ne concourent eux-mêmes à l’appel d’offres…

Les offices de tourisme institutionnels ont-ils encore de l’avenir ? Contraints de réduire leurs dépenses publiques, plusieurs pays ont choisi ces derniers mois de fermer leur OT en France au profit d’une agence de représentation privée. Une tendance amorcée depuis plus de 20 ans déjà, mais qui a repris de la vigueur dans le contexte de crise actuel.

Pour les salariés d’un office appelé à fermer, ce basculement n’est toutefois pas forcément synonyme de chômage. Car eux aussi (en tout cas les cadres dirigeants) ont toute légitimité à se porter candidat à l’appel d’offre pour l’attribution de la représentation, à condition de proposer une structure et un business plan crédibles. Ils ne sont pas toujours aussi bien armés sur le plan opérationnel que les agences spécialistes du marketing touristique (du type Interface Tourism, Article Onze, Express Conseil, etc.), mais ont l’avantage de bien connaître la destination et de disposer déjà d’un carnet d’adresses complet sur le marché français.

C’est le pari, gagnant, qu’a fait par exemple Sandra Teakle, ancienne directrice de l’OT canadien. Lors de la fermeture de l’office, fin 2010, c’est son agence, fraîchement créée, qui a été retenue par le ministère canadien du Tourisme. Mais le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Fin mars dernier, le GIE Tahiti Tourisme, après avoir supprimé son bureau institutionnel, a préféré le dossier d’Aviareps, l’une des principales agences de communication et de marketing spécialistes du secteur touristique, à celui présenté par Bernard Bousquet, l’ancien directeur du bureau…

Se porter candidat à condition de proposer une structure et un business plan crédibles.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique