Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa sous le feu des critiques

Le quotidien italien La Stampa a publié hier des témoignages d’anciennes employées de la compagnie, qui décrivent une ambiance débridée au sein des équipages et des officiers durant les croisières.

Costa Croisières va boire le calice jusqu’à la lie. Depuis l’annonce de l’incendie à bord du Costa Allegra, lundi, la compagnie est à nouveau prise sous le feu des médias. Hier, c’est le quotidien italien La Stampa qui a tiré une nouvelle salve en publiant des fuites de l’enquête sur le naufrage du Concordia.

Deux ex-employés de la compagnie y livrent des témoignages accablants, décrivant une atmosphère de débauche à bord. "Les officiers et l'équipage étaient très souvent saouls", affirme l’une d’entre elles, qui a travaillé sur le Costa Concordia pendant deux mois en 2010. "On se demandait souvent pendant les fêtes qui sauverait le bateau s'il y avait une urgence", raconte-t-elle, ajoutant avoir été victime de harcèlement sexuel de la part d'un membre d'équipage "complètement drogué".

Un autre témoignage provient d'une ex-infirmière, qui a travaillé, également en 2010, sous les ordres du capitaine Francesco Schettino, à bord d'un autre bateau, le Costa Atlantica. Selon elle, "la corruption, la drogue et la prostitution" régnaient à bord. "J'ai vu de mes propres yeux des officiers prendre de la cocaïne", assure-t-elle, dénonçant au passage "les conditions de l'équipage, réduit à l'esclavage par les commandants".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique