';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Corse : le ton monte entre les compagnies maritimes

Avis de tempête entre Corse et continent. La guerre est ouverte entre les compagnies délégataires de service public (SNCM et CMN) et leurs concurrentes (Corsica Ferries et Mobylines). Jeudi dernier, Corsica Ferries s’est dite favorable à une enquête parlementaire sur la desserte maritime de la Corse, à condition qu’elle prenne en compte l’ensemble des dispositifs de subventions publiques, y compris celles octroyées aux compagnies délégataires de service public. La CGT et le Syndicat autonome des matelots appellent quant à eux les personnels de la SNCM et de la CMN à une grève illimitée à partir du 23 février.

Au nom de la continuité territoriale, les compagnies délégataires de service public (SNCM et CMN) perçoivent des subventions de la part de l’Assemblée territoriale de Corse. Mais cette dernière a décidé en novembre dernier de baisser de 11 millions d’euros le montant de ces aides. Parallèlement, les compagnies concurrentes (Corsica Ferries principalement) reçoivent de la même Assemblée une aide sociale aux passagers, dispositif qui provoque la colère de la SNCM et de la CMN.

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire