Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Climats du Monde affiche 40% de croissance en 2012

Le voyagiste spécialiste de l’Asie a réussi à développer ses ventes auprès des agences traditionnelles.

40% de croissance ! En 2012, Climat du Monde, voyagiste spécialiste de l’Asie, a publié un chiffre d’affaires de 15,5 millions d’euros pour un résultat net d’environ 150 000 euros.

Une belle performance liée au développement des ventes via les agences traditionnelles (+70%), au succès des destinations asiatiques et à une progression du panier moyen d’environ 20%.

Succès sur l'Inde

La Thaïlande, poids lourd, continue à tirer la croissance du voyagiste. Mais c’est l’Inde qui sort du lot cette année. "Je  pense que cela est dû à un changement de la perception des consommateurs. Nous avons aussi bénéficié des campagnes de l’Office du Tourisme. Et notre offre est très complète sur l’Inde du Nord, du Sud, le Népal ou le Bouthan. Plus de 30 pages dans notre brochure", explique Christine Crispin, PDG de Climats du Monde.

Pour expliquer son succès auprès des agences, Climats du Monde dit avoir "la volonté d’apporter aux agences les mêmes tarifs que ceux du web, épargnant à l’agent de voyages  "d’avoir à se battre avec Internet", tout en lui proposant un service "à la carte pour créer un voyage unique à son client". La hausse des ventes BtoB serait notamment tirée par le sur mesure. Le voyagiste a aussi bénéficié de nouveaux référencements, notamment auprès de TourCom en 2012. 

20 ans en 2013

Le voyagiste, qui fêtera ses 20 ans en mai prochain, espère continuer sur cette lancée et annonce une année 2013 au "beau fixe". Au premier trimestre 2013, les départs ont progressé de 33% par rapport à 2012. par ailleurs "de nouveaux référencements dans des réseaux très actifs sont également prévus courant 2013".

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique