';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cet été, les agences en ligne seront dans le viseur de la DGCCRF

 

Les sites vendant des voyages pas cher en dernière minute vont voir cet été leur offre épluchée par la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et la répression des fraudes). Dans le cadre de l’opération interministérielle Vacances 2010 « visant à lutter contre les pratiques déloyales, les abus ou infractions à l’égard des estivants », l’organisme national va « accroître ses contrôles » sur les agences en lignes, notamment « les comparateurs, les sites de VDM, les offres promotionnelles et les billets low cost », a déclaré hier Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, lors du lancement de l’opération. Cette action est devenue prioritaire dans la mesure où « cette année, 60 % des packages seront vendus dans le mois du départ contre 30 % l’an dernier », a-t-il expliqué. « Il n’y aura pas de personnel supplémentaire pour l’opération mais la vingtaine de personne chargée de surveiller l’ensemble des activités se concentrera particulièrement cet été sur les agences en ligne », précise Nathalie Homobono, la directrice générale de la DGCCRF. L’an dernier, l’organisme a contrôlé « 8 % des 60 000 sites marchands sur Internet », assure-t-elle. « Cet été, nous nous focaliserons sur les sites proposant des vacances pas cher », a-t-elle poursuivi. « Il ne faut pas confondre vacances pas cher avec arnaque », a renchéri Hervé Novelli.Les deux autres secteurs sous examen dans le cadre de Vacances 2010 sont le tourisme vert et la chasse au greenwashing, et la sécurité des loisirs sportifs et de nature, comme le quad, le saut à l’élastique ou l’accro-branche.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire